You Are Here: Home » Gendarme

Gendarme


Le gendarme ou sous officier de la gendarmerie est un militaire chargé d’assurer la protection des biens et des personnes : du contrôle routier aux enquêtes judiciaires.

Les missions :

Les missions du gendarme peuvent être classées en trois grandes catégories :

- police judiciaire

- police administrative

- défense militaire

La part la plus importante des missions du gendarme concerne la police judiciaire : il s’agit de traquer les infractions. Le gendarme constate les infractions à la loi comme les vols, le trafic de drogue ou les meurtres. Il rassemble les preuves et recherche les auteurs des infractions. La police judiciaire de la gendarmerie traite plus du tiers des crimes et délits commis en France chaque année.

Dans le domaine de la police administrative, l’objectif essentiel du gendarme est de maintenir et assurer la sécurité publique. Ce type de missions concerne plutôt la gendarmerie départementale. La sécurité publique recouvre un large domaine qui s’étende de la surveillance générale aux missions de police de la circulation routière. Pour assurer la sécurité publique, le gendarme :

- surveille les routes

- assure des missions de prévention routière

- intervient en cas d’accident

Intervient aussi auprès de la police de l’air, de la police des frontières et des ports, de la police rurale…

Les escadrons de gendarmerie mobile qui ont pour mission le maintien et le rétablissement de l’ordre en toutes circonstances, participent à la sécurité publique générale aux côtés de la gendarmerie départementale.

Les sous-officiers du corps de soutien technique et administratif sont les spécialistes de la gendarmerie. Ils peuvent exercer dans les domaines suivants : administration et gestion du personnel, gestion logistique et financière, affaires immobilières, restauration collective, auto-engins blindés, armurerie et pyrotechnie, imprimerie, infirmiers…

Enfin il ne faut pas oublier que le gendarme est avant tout un militaire qui doit défendre les intérêts nationaux. Dans ce cadre il contrôle les armes conventionnelles et les systèmes d’armes nucléaires, recueille des renseignements, protège les individus. Il peut aussi être engagé pour effectuer des opérations à l’étranger ou pour assurer la police militaire. Il répond ainsi à des degrés divers aux grandes missions de défense : dissuasion, prévention, protection et projection.

Salaire et évolution de carrière du Gendarme :

Salaire mensuel brut d’un débutant : 1.366 euros

Après quelques années, des examens internes lui permettent d’évoluer et de gravir ainsi les grades de maréchal des logis chef, adjudant, adjudant-chef, major et même d’intégrer le corps des officiers de gendarmerie par voie interne.

La gendarmerie permet à ses personnels d’accéder à un grand nombre de spécialisation : le groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), le peloton de gendarmerie de haute montagne, ou encore la brigade fluviale.

Les gendarmes occupent alors des postes nécessitant une formation particulière : plongeurs, pilotes d’hélicoptères, parachutistes, spécialistes de montagne, maîtres-nageurs sauveteurs…

Comment devenir Gendarme :

Le métier de gendarme est accessible par concours : un externe et un autre interne. L’inscription aux concours se fait sur le site www.lagendarmerierecrute.fr. C’est aussi sur ce site que vous retrouverez les résultats après les épreuves d’admissibilité et d’admission.

Les conditions communes aux deux concours :

- être de nationalité française

- être en règle au regard des dispositions du code du service national

- présenter une moralité et avoir un comportement compatible avec l’exercice de la fonction de sous-officier de gendarmerie

- ne pas s’être déjà présenté trois fois aux épreuves d’un même concours

- ne pas avoir bénéficié d’un congé de reconversion qui entraîne la cessation définitive de l’état militaire (candidats militaires ou ex militaires)

Les conditions spécifiques pour se présenter au concours externe sont :

- avoir 18 ans au moins et 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours

- être titulaire d’un baccalauréat

Les conditions spécifiques pour se présenter au concours interne sont :

- avoir âgé 18 ans au moins et 35 ans au moins

- être gendarme adjoint volontaire Ou adjoint de sécurité avec un an de service Ou militaire des autres armées avec 4 ans de service Ou réserviste de la gendarmerie nationale

Épreuves d’admissibilité du concours externe :

- rédaction d’un devoir de connaissances générales avec l’aide d’une documentation (durée : 3 h00 à coefficient 5)

- épreuve d’aptitude professionnelle par QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre (durée 35 min à coefficient 2)

- épreuve de langue étrangère au choix (durée 30 min à coefficient 1)

- deux inventaires de personnalité destinés à préparer, pour les candidats admissibles, leur entretien individuel avec un psychologue

Épreuves d’admissibilité du concours interne :

- épreuve de connaissances professionnelles questions, avec ou sans documentation, sur des problématiques relatives à la sécurité intérieure et à la défense (3 h00 à coefficient 5)

- épreuve d’aptitude professionnelle par QCM identique à celles du concours externe (35 min à coefficient 2)

- épreuve facultative de langue au choix (durée : 30 min et seuls les points au-dessus de 8/20 sont comptabilisés et ajoutés au total des points des épreuves d’admissibilité

- les deux inventaires de personnalité comme pour le concours externe

Les épreuves d’admission sont identiques pour le concours externe et le concours interne :

- entretien auprès d’un psychologue (se basant sur les deux inventaires)

- entretien avec le jury sujet d’ordre général portant sur les grandes questions d’actualité ou sur les motivations du candidat (10 min de préparation et 20 min d’entretien à coefficient 7).

Avant leur intégration en école, les admis seront convoqués par le centre de sélection et de concours pour passer une visite médicale de sélection auprès d’un médecin militaire.

La formation initiale des sous-officiers de gendarmerie est dispensée au sein des écoles de gendarmerie. D’une durée de douze mois, elle a pour objectif de transmettre aux élèves gendarmes les exigences de la condition militaire et de leur dispenser les connaissances professionnelles nécessaires à l’exercice d’un métier dédié à la protection des personnes et des biens.


Contact - © 2011 - 2013 Police-nationale.net

Scroll to top