Devenir Gendarme à cheval

Le ou la gendarme à cheval est un militaire en charge d’assurer la protection des biens et des personnes, le contrôle routier ainsi que les enquête judiciaires. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir gendarme à cheval.

Gendarme à cheval

Synonymes et métiers associés : cavalier de la garde républicaine, gendarme équestre, sous-officier de gendarmerie, militaire, policier à cheval, écogarde à cheval.
Niveau d’études ou diplômes requis : BAC (ou équivalence).
Études en alternance : non, mais la formation est rémunérée.
Salaire débutant : 1.677€ net.
Statut : militaire, rattaché pour emploi au ministère de l’Intérieur.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimum et 35 ans maximum au 1er janvier de l’année du concours.

1. Que fait le Gendarme à cheval : missions, tâches et fonctions
2. Combien gagne un Gendarme à cheval : salaire et évolution de carrière
3. Études, formations, concours pour devenir Gendarme à cheval
4. Recevoir une documentation gratuite pour préparer le concours de Gendarme

Gendarmerie - Haut - Servais

  • Réussir les Concours de la Gendarmerie - Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

1. Que fait le Gendarme à cheval ? : missions, tâches et fonctions

1.1 Quotidien d’un Gendarme à cheval

Le gendarme à cheval fait partie de la Garde républicaine. Cette unité est connue pour son prestige et la place culturelle qu’elle occupe dans l’armée française.

Le cavalier de la Garde républicaine est souvent présent lors de missions de protocole de l’État (défilés, manifestations républicaines, etc.), et est particulièrement mis en avant. Il est notamment présent lors des visites officielles ou à la cérémonie du 14 juillet sur les Champs-Élysées.

Le cavalier peut aussi être en charge de la sécurité de la présidence de la République et des palais nationaux (Palais Bourbon, Hôtel Matignon, etc.). Dans ce cas, le gendarme équestre porte un uniforme de prestige.

Les cavaliers de la Garde républicaine donnent également des représentations, et certains cavaliers participent même à des concours équestres au nom de la gendarmerie. Ces événements permettent de démontrer le savoir-faire de la Garde.

Bien qu’une partie de leurs missions concerne l’honneur et le prestige, il ne faut pas oublier que les cavaliers sont des gendarmes avant tout, et ainsi, sont responsables de la sécurité publique. Il s’agit d’ailleurs de leur mission principale.

Le gendarme à cheval assure les mêmes missions que les autres gendarmes : police judiciaire, police administrative et défense militaire. Il lutte notamment contre la délinquance (trafics, vol, violence…) et participe au maintien de l’ordre pendant les manifestations publiques (gestion des débordements de la foule, secours aux personnes, etc.).

Il effectue également des patrouilles à cheval et joue un rôle de médiation et de surveillance du territoire (individu suspect, agressions, etc.). Sa posture de cavalier lui permet de repérer des événements lointains et d’agir avec une grande rapidité.

Les cavaliers de la gendarmerie peuvent aussi être sollicités pour des missions de protection de l’environnement. Son action a pour but de sensibiliser, mais il peut, si nécessaire, verbaliser les infractions qu’il constate. Ainsi, il exerce la fonction de police de la chasse et de la pêche, des engins tous terrains comme les motocross ou les quads, mais aussi la lutte contre les décharges sauvages et la prévention d’incendie.

Le gendarme à cheval peut également être affecté dans le Peloton de Sécurité et d’Intervention à Cheval (PSIC) qui est basé à Népoui, en Nouvelle Calédonie. Les gendarmes de ce peloton sont chargés de parcourir les montagnes et les forêts du centre de l’île pour exercer entre autres, des missions de renseignements et de découvertes de pistes, mais aussi partir à la rencontre des chefs de tribus, etc.

De par la nature de son travail, le gendarme à cheval s’occupe de la cavalerie. Contrairement aux autres gendarmes, il est responsable d’un cheval qu’il doit soigner, toiletter, entraîner. Cet aspect de son travail peut lui prendre du temps, surtout lorsqu’il répète pour une représentation de la Garde républicaine.

La profession compte une grande majorité d’hommes, mais il est tout à fait possible pour une femme de faire ce métier.

1.2 Tenue et équipement

Le gendarme à cheval adapte sa tenue à la mission qui lui est confiée. Lorsqu’il s’agit d’une mission d’honneur ou de prestige, il est vêtu de la Grande Tenue de Service (GTS). Elle est composée d’une tunique bleu marine, d’une culotte d’équitation bleue (ou blanche en présence du Président de la République), de gants blanc et du fameux casque traditionnel à houppette et plumet rouge. Il porte aussi un sabre à la ceinture.

Si sa mission concerne la sécurité publique, il porte un uniforme adapté à l’équitation : bombe, bottes, cravache, etc. Bien qu’en tenue d’équitation, son uniforme de gendarme reste reconnaissable (polo bleu où il est inscrit “Gendarmerie”, blouson gendarmerie, etc.).

En ce qui concerne son équipement, le gendarme à cheval est toujours muni de son arme de service et de moyens de télécommunication. En fonction de sa mission, il peut être plus lourdement armé ou protégé (gilet pare-balles, fusil d’assaut, bombe lacrymogène, etc.).

1.3 Qualité essentielles, compétences nécessaires

Pour devenir gendarme à cheval, il est nécessaire d’être patient, pédagogue et empathique (être disponible, à l’écoute et aimer le contact avec la population), mais ferme lorsque c’est nécessaire. Il est également essentiel d’être résistant physiquement et psychologiquement. Enfin, le gendarme est polyvalent (aisance rédactionnelle, relationnel, logique…) et possède un fort esprit d’équipe (vie en caserne).

La spécificité du gendarme à cheval est de devoir assurer le soin de la cavalerie : nourrir les chevaux, les brosser, préparer le matériel, etc. Il faut donc avoir une grande connaissance des chevaux et posséder un très bon niveau d’équitation (galop 5 minimum).

Dans la Garde républicaine, la rigueur et le sens du détail sont très importants. Il s’agit d’une unité prestigieuse qui ne laisse rien au hasard. Les cavaliers passent donc beaucoup de temps à s’entraîner et à perfectionner leur technique.

Il doit impérativement être détenteur de son permis B pour être titularisé.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

Il est possible d’obtenir une affectation au sein du régiment de cavalerie de la Garde républicaine dès la sortie de l’école de sous-officier, mais les places sont très limitées (lorsqu’il y en a). La plupart des gendarmes qui intègrent la Garde en tant que cavalier possèdent déjà quelques années d’expérience dans la gendarmerie.

Pour devenir gendarme à cheval, il faut passer des tests de sélection pour valider ses capacités en équitation. Les gendarmes qui réussissent sont ensuite formés à l’équitation militaire et aux missions de la Garde républicaine, au centre d’instruction du régiment de cavalerie.

Les gendarmes sont affectés dans un escadron de la cavalerie située à Paris. Il y en a deux au quartier des Célestins (4ème arrondissement) et deux autres dans le quartier Carnot (12ème arrondissement). Même si leur caserne est situé à Paris, les cavaliers peuvent effectuer des missions sur tout le territoire. Certains sont même affectés plusieurs mois, voire plusieurs années, au PSIC de Népoui en Nouvelle-Calédonie.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail

Les conditions de travail du gendarme l’amènent à réaliser des heures en fin de semaine (samedi et dimanche) et les jours fériés. Il effectue des astreintes par roulement avec sa brigade.

Certaines de ses missions sont saisonnières (surveillance de plages, des vendanges, etc.). Il travaille parfois dans des conditions météos difficiles (vent, froid, chaleur), mais lorsque le temps ne permet pas les sorties à cheval, le gendarme ne le monte pas (par fortes pluies ou temps neigeux, les interventions équestres peuvent être dangereuses).

Gendarme à cheval est un métier physique et exigeant, c’est pourquoi de nombreux cavaliers se reconvertissent vers l’âge de 45 ans. Bien que les conditions soient difficiles, c’est un métier de passion, qui permet d’atteindre l’excellence dans son domaine.

Cheval de la Garde Républicaine
Cavalier de la Garde Républicaine.

2. Combien gagne un Gendarme à cheval : salaire et évolution de carrière

En début de carrière, un gendarme équestre gagne 1.677€ net. Son salaire ne connaît pas une nette évolution s’il se maintient à ce poste. Mais il peut gagner plus en intégrant l’unité prestigieuse qu’est la garde républicaine, qui se compose d’un régiment de cavalerie (et de deux régiments d’infanterie).

Comme tous les gendarmes, le gendarme à cheval peut faire évoluer sa carrière par avancement de grade (maréchal des logis-chef, adjudant, adjudant-chef ou encore major) ou changement d’unité d’intervention (police judiciaire, membre du GIGN, spécialiste montagne, etc.).

3. Études, formations, concours pour devenir Gendarme à cheval

3.1 Concours de Gendarme

Pour faciliter l’entrée dans une unité équestre, il peut être intéressant de s’orienter dès le collège vers une classe de 3ème option hippique ou un baccalauréat professionnel Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique (CGEH).

Ensuite, pour devenir gendarme à cheval, il faut passer le concours de sous-officier de la gendarmerie nationale. Le concours externe est réservé aux titulaires du BAC (ou d’un diplôme équivalent) âgés de 18 à 35 ans. Le concours interne, quant à lui, est ouvert sans condition de diplôme, aux Gendarmes Adjoints Volontaires (GAV), aux Adjoints de Sécurité (ADS), aux militaires et aux réservistes de la gendarmerie. Le concours est composé d’épreuves écrites, sportives et orales.

À noter : on peut aussi devenir gendarme à cheval en passant le concours d’officier de gendarmerie. Le concours est ouvert aux candidats qui ont un niveau BAC +5 minimum. La formation dure 2 ans.

Les lauréats du concours intègrent une école de gendarmerie pendant 12 mois. La formation est rémunérée et les candidats sont logés gratuitement.

3.2 Affectation en régiment de cavalerie

Au cours de sa formation, l’élève sous-officier qui souhaite devenir cavalier de la Garde républicaine à l’opportunité de faire tester ses compétences en équitation. S’il réussit ces tests et obtient son Certificat d’Aptitude à la Gendarmerie (CAG), il peut obtenir une affectation au sein du régiment de cavalerie dès la sortie de l’école.

Pour ceux qui n’ont pas passé les tests de sélection pendant la formation de sous-officier, il est possible de devenir gendarme à cheval après quelques années d’expérience dans la gendarmerie. La mutation s’effectue en interne, sur vacance de poste. Le candidat doit postuler lorsqu’une place de cavalier se libère, puis passer des tests de sélection.

Après son affectation, le gendarme reçoit une formation d’adaptation à l’emploi au centre d’instruction du régiment de cavalerie de la Garde républicaine qui lui permet d’obtenir le galop 7. Il y apprend, l’équitation militaire, les missions de la Garde, les gestes techniques et d’intervention avec sa monture (rassurer l’animal dans des situations mouvementées, intervenir sans le mettre en danger, etc.).

4. Recevoir une documentation gratuite pour préparer le concours de Gendarme

Comme nous l’avons vu précédemment, pour devenir cavalier dans la gendarmerie, il faut passer le concours de gendarme. Mais votre réussite à l’examen n’est pas du tout garantie et une bonne préparation est la clé de votre succès.

Vous pouvez préparer le concours en achetant des livres. Mais pour augmenter vos chances d’être reçu au concours, la meilleure solution est de vous inscrire à une formation préparatoire en ligne.

Formation que vous pouvez suivre de n’importe quel endroit, quand vous le souhaitez et à votre rythme. Idéal quand on habite des petites villes, quand on travaille en parallèle, quand on veut se reconvertir ou quand on a du mal à étudier tout seul sans cadre.

N’hésitez pas à demander une documentation gratuite en remplissant le formulaire ci-dessous, c’est sans engagement :

Gendarmerie - Bas - Servais

  • Demandez de suite votre Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.