You Are Here: Home » Brigade des Mineurs

Brigade des Mineurs


La brigade des mineurs est un service spécialisé qui appartient à la Direction régionale de la police judiciaire. La BRM est en charge de réprimer les infractions visant les mineurs et de les prévenir et protéger les enfants et les adolescents en général.

Les missions de la BRM :

- Dépister les cas de délinquance précoce.

- Protéger les mineurs des mauvais traitements et des agressions dont ils peuvent être victimes au sein de leur famille ou en dehors.

- Mener des enquêtes judiciaires pour retrouver les adultes coupables de voies de faits sur les mineurs avec toutes les méthodes habituelles de la police judicaire : récolter des preuves, recueillir des témoignages, mettre en place des filatures et des planques, perquisitionner, arrêter les suspects et mener des interrogatoires etc.

- Mener parfois des actions de répression du racket.

Organisation et fonctionnement interne :

La BRM est composé de quatre groupes d’actions différents :

1) Le groupe de recherches qui vérifie et contrôle les endroits fréquentés par les mineurs en situation difficile pour leur venir en aide : lieu connu de prostitution, squat, foire etc.

2) La section enquêtes qui enquête minutieusement en se basant sur les infractions commises et en recueillant des témoignages, en auditionnant les auteurs des d’infractions et les victimes et en établissant des procès-verbaux.

La section enquêtes s’occupe des mineurs en difficulté dans leur milieu familial dans les cas de mauvais traitements, manque de soins, infanticides, affaires de mœurs (comme l’inceste ou l’attentat à la pudeur), les affaires de droit de garde (comme la non présentation d’enfant, les cas d’enlèvement, de délégation d’autorité parentale etc.) et retirer des enfants de leur famille sur ordonnance du juge.

3) La section des enquêtes générales a pour mission d’évaluer les familles pour analyser si l’enfant doit bénéficier d’une assistance éducative ou s’il doit être placé. Ce bilan familial concerne la situation de l’enfant : matériellement et moralement. L’enquête tient compte des antécédents familiaux et de ceux de l’enfant.

4) La section opérationnelle est en charge des mineurs en difficulté en dehors de leur cadre familial et notamment les affaires de mœurs, de viols, d’attentats à la pudeur, de détournements, de prostitution enfantine, de coups et blessures volontaires, de fugues etc. Cette section est aussi constituée d’un groupe spécialisé pour lutter et mener des actions répressives contre la pédophilie et la pédopornographie sur internet.

Comment intégrer la Brigade des Mineurs :

Pour travailler au sein de la brigade des mineurs il faut déjà être policier. Cette section spécialisée emploie des gardiens de la paix et des lieutenants de police. Il faut donc réussir l’un de ces deux concours et suivre la formation correspondante en école de police.

Il n’est pas possible d’intégrer la brigade des mineurs immédiatement au sortir de l’école. Les nouveaux policiers devront passer plusieurs années d’exercice comme gardiens de la paix ou lieutenants titulaires au sein d’autres unités et après, selon le centre d’information de la police, il est possible d’intégrer la BRM car elle requiert beaucoup d’expérience.


Contact - © 2011 - 2013 Police-nationale.net

Scroll to top