Devenir CRS

Les personnels des Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS) sont des policiers et policières mobiles spécialisés dans le maintien de l’ordre. Les CRS ont également des missions de sécurité routière, de police des grands axes, ainsi que de secours en mer et en montagne. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir policier dans une CRS.

CRS

Synonymes et métiers associés : CRS en haute montagne, CRS en mer, unité mobile, réserve générale de la police nationale, lieutenant de la police nationale, gardien de la paix, gendarme mobile.
Niveau d’études ou diplômes requis : BAC.
Études en alternance : après réussite du concours, un élève gardien de la paix entre en formation, rémunérée 1.327€ + primes.
Salaire débutant : 1.800€ + primes.
Statut : fonctionnaire d’état de catégorie B (gardien de la paix) ou de catégorie A (lieutenant) de la filière police-sécurité.
Limite d’âge pour le recrutement : avoir entre 17 et 34 ans.

1. Que fait le CRS : missions, tâches et fonctions
2. Combien gagne un CRS : salaire et évolution de carrière
3. Comment devenir CRS : études, formations, concours
4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Police Nationale

Police Nationale - Haut - Servais

  • Réussir les Concours de la Police Nationale - Documentation Gratuite
  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

1. Que fait le personnel CRS : missions, tâches et fonctions

La Direction Centrale des Compagnies Républicaines de Sécurité (DCCRS) est placée sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et du directeur général de la police nationale. Le rôle du personnel des CRS est complémentaire à celui des autres policiers. Les interventions assurées par les CRS étaient autrefois réalisées par les militaires, c’est pourquoi le métier de CRS s’en rapproche fortement.

1.1 Quotidien d’un CRS

Le CRS exerce son métier en majeure partie dans les grandes villes. Il participe à la lutte contre les violences urbaines (débordements pendant les manifestations, émeutes, rétablissements de l’ordre pendant une grève, etc.) et assure la protection des personnes et des bâtiments (surveillance des lieux de cultes, des cérémonies, des festivités, etc.) en lien avec la Direction Centrale de la Sécurité Publique (DCSP). Leur objectif commun est également de lutter contre la petite et moyenne délinquance (trafic, violence, vol, pillage, etc.).

Le CRS rejoint également les missions de la Police Aux Frontières (PAF) : il contrôle la circulation des personnes aux frontières terrestres, maritimes et aériennes pour lutter contre l’immigration clandestine et l’entrée sur le territoire d’individus dangereux (terroristes par exemple). Pour cela, il assure le contrôle des identités, réalise des interrogatoires et poursuit les personnes entrées illégalement sur le territoire français.

Le CRS peut aussi conduire des actions d’éducation routière : formation des jeunes, perfectionnement des adultes, prévention de la délinquance, etc.

Les CRS assurent aussi des missions plus spécifiques, qui dépendent de leurs compétences personnelles. Les policiers adeptes de plongée pourront faire valoir leur capacité en devenant CRS en mer. Ils peuvent être appelés pour de multiples opérations : recherche de corps, piraterie, sauvetage, poursuite en mer, mais aussi la surveillance des plages.

De même, il existe des CRS en montagne qui assurent des missions de surveillance, de sauvetage, de protection et de transport de matériel, de siège en cas d’attaque étrangère, etc.

Il est également possible pour un CRS d’assurer les missions d’escorte de protection des hautes personnalités (président de la République, ministre, etc.), la sécurité des résidences officielles de France (Palais de l’Élysée, Hôtel Matignon, Palais du Luxembourg, etc) et des ambassades françaises à l’étranger. Dans ce cas, les CRS travaillent en collaboration avec le Service de Protection des Hautes Personnalités (SPHP).

Le CRS travaille toujours en brigade afin d’assurer sa sécurité (les CRS se protègent entre eux). La profession compte presque uniquement des hommes, mais il est tout à fait possible pour une femme de faire ce métier.

1.2 Tenue et équipement

Le personnel des CRS porte un uniforme spécifique au maintien de l’ordre : casque, gilet pare-balles, protections des bras et jambes. Pour la plupart de ses interventions, il porte également des armes et des protections supplémentaires : bouclier antiémeute, bâton de défense, fusil d’assaut ou grenade lacrymogène, etc.

Son équipement varie en fonction de ses missions et de sa spécialisation. Les CRS de montagne et ceux chargés de la surveillance des plages possèdent un équipement spécifique à leur environnement.

L’emblème des CRS est un flambeau qui guide l’action de ses policiers et représente leur comportement exemplaire et leur éthique professionnelle. Les lauriers qui entourent le flambeau symbolisent la force, l’ardeur et le courage des CRS. Leur devise est « servir ».

1.3 Qualité essentielles, compétences nécessaires

Pour entrer dans les CRS, il faut être professionnel, mobile, disponible et adaptable. Le personnel des CRS passe beaucoup de temps en extérieur. Il doit donc être endurant. Il doit également pouvoir faire face à des situations extrêmement difficiles comme des noyades, des émeutes, etc. Le CRS doit donc savoir se montrer ferme, garder son sang-froid en toute situation et être patient.

Un policier en maintien de l’ordre doit savoir et apprécier travailler en équipe, car c’est au cœur de son métier. Il passe la majeure partie de son temps avec ses collègues, effectue de nombreux déplacements et doit pouvoir compter sur ses camarades dans les situations risquées.

Les CRS reçoivent une formation spécifique à leurs missions afin qu’ils sachent utiliser leurs défenses et leur armement de manière optimale. Depuis quelques années, ils sont également formés à intervenir sur les lieux d’attaques terroristes en attendant les unités spécialisées (RAID, GIGN, etc.).

Le permis de conduire est obligatoire pour être titularisé en tant que fonctionnaire.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier

Pour intégrer une CRS, il faut déjà faire partie de la police nationale, que ce soit en tant que gardien de la paix, gradé ou officier.

Il est possible d’obtenir une affectation en CRS dès la sortie de l’école. Le choix de l’affectation se fait par ordre de mérite, c’est-à-dire que les élèves les mieux classés choisissent leur futur poste en priorité. Sinon, le candidat doit attendre qu’un appel à candidature soit diffusé dans les commissariats pour pouvoir postuler dans une CRS.

Le policier qui souhaite entrer dans les CRS peut postuler auprès de la direction centrale de la police nationale à Paris, dans l’une des directions zonales (Vélizy, Lille, Rennes, Bordeaux, Marseille, Lyon, Metz) ou encore dans une unité territoriale.

Il pourra ainsi intégrer, selon ses compétences, l’une des 60 compagnies de service général de maintien de l’ordre, le service de protection des hautes personnalités (SPHP), une compagnie autoroutière, une unité motocycliste zonale, la section montagne (Albertville, Grenoble ou Chamonix).

En 2018, la Direction Centrale des Compagnies Républicaines de Sécurité (DCCRS) employait plus de 13.000 fonctionnaires de police. Les postes sont très demandés, mais des postes sont offerts régulièrement.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail

Les conditions de travail du personnel des CRS le conduisent à effectuer des heures variables, de jour comme de nuit, les jours fériés et en fin de semaine (samedi et dimanche). Les CRS peuvent être sollicités pour des permanences de 24 heures.

Étant donné qu’il appartient à une unité mobile de la police nationale, le policier en CRS effectue de nombreux déplacements (près de 200 jours par an).

Les conditions de travail sont souvent difficiles, le métier se passe en majeure partie en extérieur et un CRS doit faire face à des situations compliquées, voire dangereuses, lors de ses missions. Cependant, il s’agit d’une spécialité de la police qui se situe au cœur de l’action et où le travail de terrain est omniprésent.

CRS à la plage
Policiers d’une Compagnie Républicaine de Sécurité surveillant une plage.

2. Combien gagne un CRS : salaire et évolution de carrière

En début de carrière, un CRS titulaire gagne environ 1.800€ net par mois, et environ 2.450€ net en fin de carrière. Mais il bénéficie de primes qui augmentent énormément sa rémunération.

Pierre, CRS depuis 2009, nous indique par exemple ce qu’il touche grâce à 2 primes :

  • l’indemnité journalière d’absence temporaire, environ 40€ par jour. Avec en moyenne 180 jours de déplacement, c’est donc environ 7.200€ par an en plus grâce à cette prime.
  • délais des 8h de service journalier : 12,20€ par heure supplémentaire, ce qui représente environ 2.500€ par an.

En prenant en compte ces 2 primes, c’est l’équivalent de 800€/mois que le CRS rajoute à son salaire de base.

À noter que sa rémunération varie également suivant son grade et son échelon.

S’il démarre en tant que sous-brigadier, le membre des CRS peut évoluer vers les grades de brigadier, brigadier-chef puis major de police. S’il démarre comme lieutenant, il pourra passer capitaine puis commandant.

Il existe également des postes de gardien de la paix et de médecin auxiliaire dans les CRS.

3. Études, formations, concours pour devenir CRS

3.1 Rentrer dans la police nationale

Pour devenir CRS, il faut d’abord intégrer la police nationale. Pour cela, il est possible de passer le concours de gardien de la paix ou celui d’officier de police.

Pour pouvoir passer les concours de la police, un candidat doit être de nationalité française, être en règle au regard du service national, posséder un casier judiciaire vierge de toute mention incompatible avec l’exercice du métier et être physiquement apte.

  • Concours de Gardien de la Paix (niveau BAC) : il est composé d’épreuves écrites, sportives et orales. En fonction de leur profil, les candidats ont la possibilité de passer un concours externe ou un concours interne (réservé aux membres de la fonction publique, aux adjoints de sécurité et aux cadets de la République). Les gardiens de la paix appartiennent au corps d’encadrement et d’application, il s’agit de la voie d’entrée pour devenir fonctionnaire de police.
  • Concours d’Officier de Police (niveau BAC +3) : ce concours a les mêmes caractéristiques que celui de gardien de la paix, mais le niveau de difficulté est plus élevé. Les officiers de police appartiennent au corps de commandement, ils sont donc les supérieurs directs des gardiens de la paix.

Il est également possible de devenir gardien de la paix, puis officier de police sans détenir de diplôme. La police recrute des Adjoints De Sécurité (ADS) ainsi que des cadets de la République, qui ont la possibilité de passer le concours interne de gardien de la paix. Les cadets bénéficient d’ailleurs, d’une préparation spécifique pour passer le concours.

3.2 Formation en école de police

Après la réussite d’un concours, les lauréats suivent une formation en école. Pendant la formation, les élèves sont rémunérés au logés gratuitement.

  • Formation des gardiens de la paix :

La formation dure 24 mois et se compose de deux parties : 8 mois au sein d’une École Nationale de Police (ENP) et 16 mois de stage de formation adaptée au premier emploi. Ils sont considérés comme élèves-gardiens de la paix les 8 premiers mois et deviennent gardiens de la paix stagiaires dès leur affectation.

Lorsqu’il devient stagiaire, le gardien de la paix s’engage à être affecté dans la région de son premier poste pendant au moins 5 ans (8 ans s’il a passé le concours à affectation régionale). À la fin de sa formation, il est titularisé s’il est jugé apte.

  • Formation des officiers de police :

Les lauréats du concours d’officier intègrent l’École Nationale Supérieure de la Police (ENSP) de Cannes-Écluses (77) pendant 18 mois. Ils suivent des enseignements généraux, pratiques et théoriques.

Au cours de leur formation, les élèves-officiers effectuent des stages dans différents services de police. Tout, comme les gardiens de la paix, ils sont titularisés à la fin de leur formation.

3.3 Affectation dans une Compagnie Républicaine de Sécurité

Que ce soit pour les gardiens de la paix ou pour les officiers, ils ont la possibilité d’intégrer une CRS à la fin de leur scolarité. Les élèves choisissent leur affectation par ordre de mérite (les mieux classés choisissent en priorité) à partir de la liste de postes offerts.

Il est aussi possible de rejoindre une CRS après quelques années d’expérience grâce à une mutation interne, sur proposition de vacance de poste. Dans ce cas, les commissariats diffusent les appels à candidatures et les agents intéressés peuvent y postuler.

Qu’il intègre une Compagnie Républicaine de Sécurité dès la sortie de l’école ou après quelques années d’expérience, le gardien de la paix doit suivre une formation spécifique lors de son intégration. Il apprend à maîtriser les armements collectifs et les matériels spécifiques à la gestion de foule.

Depuis 2015, les CRS sont également formés à faire face à la menace terroriste. Des entraînements et exercices sont d’ailleurs organisés régulièrement afin d’affiner leurs compétences.

4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Police Nationale

Comme nous venons de la voir, pour devenir CRS, le plus simple est de passer le concours de gardien de la paix (niveau BAC). Si vous n’avez pas de diplôme, vous pouvez devenir dans un premier temps adjoint de sécurité.

Mais les candidats sont nombreux, et votre réussite à l’examen n’est pas du tout garantie. Vous devez avoir une très bonne préparation !

Vous pouvez préparer le concours en achetant des livres. Mais pour augmenter vos chances d’être reçu au concours et avoir un gros avantage sur les autres candidats, la meilleure solution est de vous inscrire à la formation préparatoire Cours Servais.

C’est une formation à distance que vous pouvez suivre de n’importe quel endroit, quand vous le souhaitez et à votre rythme. Idéal si vous habitez une petite ville, si vous travaillez en parallèle, si vous voulez vous reconvertir, ou si vous avez du mal à étudier tout seul sans cadre.

C’est une formation de qualité, 90% des élèves sont satisfaits de leur préparation au concours.

N’hésitez pas à demander une documentation gratuite en remplissant le formulaire ci-dessous, c’est sans engagement :

Police Nationale - Bas - Servais

  • Demandez de suite votre Documentation Gratuite
  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.