Fiche métier de Gendarme à moto de la Garde Républicaine

Un, ou une, motocycliste de la garde républicaine est un gendarme qui prend part à des missions d’honneur au profit des plus hautes autorités de l’état et des délégations étrangères. Il participe au rayonnement de la France à travers des démonstrations, et assure la sécurité du chef de l’État lors de ses déplacements, mais aussi celle des palais nationaux. Il remplit l’ensemble de ses missions à moto. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir motard de la garde républicaine.

Motards de la Garde Républicaine
Mission d’escorte ©Domenjod

Synonymes et métiers associés : garde républicain à cheval, garde républicain fantassin, motard de la gendarmerie, gendarme sous-officier, autres métiers de la gendarmerie, policier à moto, motard de la police municipale.
Niveau d’études ou diplômes minimums : BAC ou équivalent pour le concours externe de sous-officier, aucun diplôme en devenant gendarme adjoint volontaire.
Études en alternance : non.
Salaire débutant : 1.607,31€ brut par mois + primes et avantages pour le premier échelon de sous-officier.
Statut : militaire, rattaché pour emploi au ministère de l’Intérieur.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimum et 35 maximum au 1er janvier de l’année pour passer le concours externe de gendarme sous-officier.

1. Que fait le Motard de la Garde Républicain : missions, tâches et fonctions :
2. Quel est le salaire d’un Gendarme de la Garde Républicaine, son évolution de carrière :
3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Garde Républicain à moto :
4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Gendarmerie :

Gendarmerie - Bas - Servais

  • Demandez de suite votre Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

1. Que fait le Garde Républicain à moto : missions, tâches et fonctions :

1.1 Quotidien d’un motard de la Garde Républicaine :
1.2 Tenue et équipement :
1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires :
1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier :
1.5 Horaires, conditions et temps de travail :

1.1 Quotidien d’un motard de la Garde Républicaine :

Un gendarme motocycliste de la garde républicaine exerce plusieurs types de missions au guidon d’une moto : des missions d’honneur, des missions de sécurité, et des missions culturelles.

  • Missions d’honneur :

Un motard de la garde républicaine est chargé d’assurer les services d’honneur réservés au Président de la République, mais aussi aux plus hautes autorités de l’État.

Il est par exemple visible lors de certaines manifestations officielles, comme le 14 juillet, jour de la Fête Nationale. Il intervient également à l’occasion de visites protocolaires d’autres chefs d’États étrangers, et de souverains.

  • Missions de sécurité :

En dehors des missions protocolaires, le gendarme assure la protection du chef d’État, mais aussi celle des palais nationaux (Élysée, etc.).

Il veille à la sécurité des délégations militaires étrangères en visite officielle en France. L’escadron de motocyclistes de la garde républicaine intervient également lors d’escortes sensibles comme le transfert de détenus dangereux, ou encore de convois placés sous haute surveillance.

Le motard peut aussi participer à la sécurisation de manifestations sportives de grande ampleur qui se déroulent sur la voie publique, comme la Course du Cœur, le Tour Auto, ou encore le mythique Tour de France, qu’il encadre depuis 1953.

Il faut savoir que les missions de sécurité représentent environ 80 % des tâches réalisées par le garde républicain à moto. Même s’il est surtout visible lors des opérations protocolaire, cela ne représente qu’une petite partie de son travail.

Il arrive aussi que certains gendarmes motocyclistes de la garde républicaine interviennent en renfort des Escadrons Départementaux de Sécurité Routière (EDSR) de la gendarmerie départementale.

  • Missions culturelles :

Les motocyclistes qui se démarquent grâce à leurs aptitudes à la conduite peuvent rejoindre l’équipe d’acrobatie de la garde républicaine. Ils réalisent par exemple la figure acrobatique du carrousel qui est composé de seize membres de l’escadron, qui s’inspire des carrousels équestres.

Ces gendarmes sont alors chargés de mettre en valeur le savoir faire de leur unité. Ils se produisent environ une quarantaine de fois dans l’année, en France mais aussi à l’étranger. Les compétences des motards de la garde républicaine sont ainsi mises au service du rayonnement du pays.

Toujours dans cet objectif, ils prennent part à différents projets de coopération internationale, en formant par exemple des agents étrangers, sur la base d’accords bilatéraux.

1.2 Tenue et équipement :

La tenue d’un motocycliste de la garde républicaine dépend de sa mission. Lorsqu’il est chargé d’une opération de sécurité générale, par exemple aux côtés des EDSR, il porte la tenue classique des motards de la gendarmerie nationale.

Celle-ci se compose d’un pantalon bleu marine en tissu résistant, avec deux bandes jaunes réfléchissantes au niveau des chevilles, d’un polo bleu clair à manches courtes ou longues, d’un pull ou une veste polaire, d’un blouson résistant bleu, lui aussi équipé de bandes réfléchissantes, de bottes de motard, de gants, et d’un casque de protection.

Lors des services d’honneurs ou des missions protocolaires, le gendarme porte une tenue spéciale. Elle est composée d’un pantalon bleu marine ou blanc, d’une veste noire et rouge en bas, d’un ceinturon blanc au niveau de la taille, d’une paire de bottes noires en cuir lisse, de gants blancs, d’un casque blanc.

La veste porte des décorations dorées qui correspondent au grade et aux distinctions du motard.

Niveau véhicules, la garde républicaine possède une centaine de Yamaha FJR 1300 qui servent pour les missions quotidiennes. Quant à l’équipe d’acrobatie, elle dispose d’une quinzaine de BMW R 100, d’un quad, de quatre motos de saut parmi lesquelles deux Hondas 250 XR et deux Honda 250 CR, deux motos échelles Suzuki TU 250, ainsi qu’une Harley Davidson FLH 80 de 1300 cm3.

Les motards de la garde républicaine sont armés, au même titre que les autres gendarmes.

1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires :

Un motocycliste de la garde républicaine doit tout d’abord avoir d’excellentes compétences de conduite d’un deux roues. Il doit s’être illustré dans ce domaine. Il doit aussi avoir une solide expérience pour pouvoir intégrer l’escadron motocycliste de la garde républicaine qui met en place une sélection rigoureuse.

La garde républicaine étant avant tout une formation militaire, le motard doit accepter de se soumettre à sa hiérarchie et d’exécuter tous les ordres qui lui sont donnés. Il faut aussi qu’il suive un entraînement quotidien afin de rester au niveau et d’exceller dans son métier. Il doit donc être résistant physiquement, et faire preuve d’une grande volonté.

Il doit aussi être rigoureux, réactif et observateur car plusieurs missions de sécurité lui sont confiées. Il est chargé des escortes présidentielles et n’a donc pas le droit à l’erreur. Il faut qu’il soit résistant au stress et supporte bien la pression liée aux missions et aux responsabilités qui lui sont données.

Un motocycliste de la garde républicaine, qui fait partie de l’équipe d’acrobatie, doit toujours viser l’excellence, parce qu’il participe au rayonnement culturel de la France à l’étranger. Il doit donc représenter fièrement son pays.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier :

C’est un métier qui recrute peu car les motocyclistes de la garde républicaine ne sont qu’une centaine. Dès leur recrutement, ils rejoignent leur unité implantée à Dugny (93). C’est un emplacement stratégique, situé à proximité des grandes voies de circulation.

Ils sont recrutés parmi les motocyclistes de la gendarmerie nationale et départementale.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail :

Le gendarme n’a pas d’horaires fixes. Il peut travailler certains soirs et week-ends, mais aussi les jours fériés comme le 14 juillet lors de la Fête Nationale. S’il fait partie de l’équipe d’acrobatie, il est amené à voyager, et donc à travailler en dehors de ses horaires habituels.

Equipe d’acrobatie de la Garde Républicaine
Équipe d’acrobatie de la Garde Républicaine en 2013 ©Domenjod

2. Quel est le salaire d’un Gendarme de la Garde Républicaine, son évolution de carrière :

2.1 Combien gagne un Motard de la Garde Républicaine, rémunération, primes :
2.2 Évolution professionnelle :

2.1 Combien gagne un Motard de la Garde Républicaine, rémunération, primes :

Dans la gendarmerie, les salaires, appelés soldes, sont définis en fonction de la position hiérarchique de chaque gendarme (échelon, grade…). La solde de base est calculée grâce aux grilles indiciaires.

A cette solde de base, il faut ajouter les nombreuses primes et indemnités que peut toucher un gendarme. Ces primes représentent un bon complément de salaire. Elles dépendent de la situation personnelle du gendarme (enfants…), mais aussi de sa situation professionnelle.

Voici un ordre de grandeur des soldes sans les primes :

– Soldes des Gendarmes Adjoints Volontaires : entre 812€ et 904€ net par mois + 224€ d’allocation mensuelle alimentaire.

– Soldes des Sous-officier de Gendarmerie : entre 1.607,31€ brut mensuel au premier échelon du grade de gendarme, et 2.727,27€ brut mensuel au dernier échelon du grade de major.

– Soldes des Officiers de Gendarmerie : entre 1.827,55€ brut mensuel pour un sous-lieutenant, et 5.496,71€ brut mensuel au grade de général de division.

2.2 Évolution professionnelle :

Comme tout gendarme, le garde républicain peut évoluer dans la hiérarchie tout au long de sa carrière. Que se soit avec son ancienneté, par promotion ou en passant des examens internes. Un sous-officier peut par exemple rejoindre le corps des officiers.

Il est aussi possible de demander à rejoindre d’autres unités de gendarmerie. C’est le cas par exemple des motards de la gendarmerie départementale qui demandent à rejoindre la garde républicaine.

Il est également possible de décider de quitter la gendarmerie pour rejoindre un emploi civil. Il existe pour cela un accompagnement.

3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Garde Républicain à moto :

  • Les Concours de la Gendarmerie :

Si vous voulez devenir un motard d’élite de la garde républicaine, la première étape est d’intégrer la gendarmerie en réussissant le concours SOG (sous-officier de gendarmerie) si vous avez le niveau BAC ou équivalent, ou le concours d’officier (Niveau BAC +5).

A noter : il est possible de rentrer dans la gendarmerie même si vous n’avez aucun diplôme en devenant gendarme adjoint volontaire.

  • Recrutement dans la Garde Républicaine :

Il existe deux cas de figure qui dépendent uniquement du statut du candidat :

– le candidat est déjà motard dans la gendarmerie : s’il souhaite soumettre sa candidature, le gendarme doit passer une série de tests créés par l’escadron de la garde républicaine.

Ces tests comprennent des épreuves sportives de maniabilité de la moto, mais également des évaluations à l’aptitude au pilotage rapide sur circuit et sur route. Le candidat doit être excellent lors de ces examens pour avoir une chance de rejoindre l’unité.

– le candidat est un élève gendarme : en fonction de son statut, l’élève gendarme doit se soumettre à une première phase de tests en école, ou alors à des épreuves de sélection à Dugny.

Si son profil est retenu, il doit alors réussir le pré-stage motocycliste du CNFSR (Centre National de Formation à la Sécurité Routière), puis le stage de formation initiale à la conduite motocycliste de Fontainebleau. Ce n’est qu’ensuite qu’il pourra rejoindre la garde républicaine.

Après leur intégration, les nouveaux gardes devront toutefois patienter 3 ans avant de pouvoir participer aux escortes.

4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Gendarmerie :

Comme nous venons de le voir, il est nécessaire de réussir un des concours de la gendarmerie pour rejoindre la garde républicaine. Mais les candidats sont nombreux, et si voulez réussir vous devez être mieux préparé que les autres candidats !

Vous pouvez préparer les concours tout seul en achetant des livres et annales de concours. Mais pour augmenter vos chances d’être reçu au concours et avoir un gros avantage sur les autres candidats, la meilleure solution est de vous inscrire à une formation préparatoire.

Une formation en ligne vous permet de préparer les épreuves à distance. L’inscription est ouverte toute l’année, et vous pouvez vous connecter à votre espace élève de n’importe quel endroit, quand vous le souhaitez, et à votre rythme. Idéal pour les personnes qui habitent de petites villes, qui travaillent en parallèle, qui veulent se reconvertir ou qui n’arrivent pas à étudier seules sans cadre.

C’est une formation de qualité, 90% des élèves sont satisfaits de leur préparation au concours de gendarme.

N’hésitez pas à demander une documentation gratuite en remplissant le formulaire ci-dessous, c’est sans engagement :

Gendarmerie - Bas - Servais

  • Demandez de suite votre Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.