Fiche métier de Gendarme en Peloton d’Autoroute (PA)

Un, ou une, gendarme en Peloton d’Autoroute (PA) exécute des missions de police sur les axes autoroutiers. Il assure la sécurité routière et lutte contre la délinquance en stoppant les individus qui ont un comportement dangereux au volant ou sur les aires d’autoroute. Il intervient aussi lors d’accidents, afin de déterminer les causes et les responsabilités. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir gendarme en peloton d’autoroute.

Renault Mégane III RS de la Gendarmerie
Renault Mégane III RS de la Gendarmerie ©Arnaud Lambert

Synonymes et métiers associés : pilote de véhicule rapide d’intervention, motard, sous-officier de gendarmerie, voir les autres spécialités de la gendarmerie.
Niveau d’études ou diplômes requis : BAC ou équivalent pour le concours externe de sous-officier, aucun diplôme en devenant gendarme adjoint volontaire.
Études en alternance : Non.
Salaire débutant : 1.607,31€ brut par mois + primes et avantages pour le premier échelon de sous-officier.
Statut : militaire, rattaché pour emploi au Ministère de l’Intérieur.
Limite d’âge pour le recrutement : 18 ans minimum et 35 maximum au 1er janvier de l’année pour passer le concours externe de gendarme sous-officier.

1. Que fait le Gendarme d’un Peloton d’Autoroute : missions, tâches et fonctions :
2. Quel est le salaire d’un Gendarme en Peloton d’Autoroute, son évolution de carrière :
3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir Gendarme Autoroutier :
4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Gendarmerie :

Gendarmerie - Haut - Servais

  • Réussir les Concours de la Gendarmerie - Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

1. Que fait le Gendarme d’un Peloton d’Autoroute : missions, tâches et fonctions :

1.1 Quotidien d’un Gendarme Autoroutier :
1.2 Tenue et équipement :
1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires :
1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier :
1.5 Horaires, conditions et temps de travail :

1.1 Quotidien d’un Gendarme Autoroutier :

Un gendarme en Peloton d’Autoroute (PA) intervient dans le domaine de la sécurité routière. Il s’occupe également de gérer toutes les affaires d’atteinte aux personnes et aux biens qui surviennent sur les voies de circulation et les aires de repos, en luttant contre la délinquance.

  • Missions de sécurité routière :

– il réalise des contrôles de vitesse,
– il effectue des tests d’alcoolémie et des analyses afin de vérifier que le conducteur ne soit pas sous l’emprise de stupéfiants comme le cannabis,
– il vérifie que le conducteur soit en règle au niveau de son permis de conduire et des papiers de sa voiture (carte grise, assurance),
– il régule la circulation et assurer la sécurité des usagers lors d’un trafic dense, notamment en période de vacances,
– il sanctionne les manquements au code de la route.

Les gendarmes en peloton d’autoroute sont également chargés d’intervenir lors d’accidents et de mener une enquête afin de déterminer les causes et les responsabilités. Pour cela, ils collectent les témoignages des personnes présentes au moment de l’accident, mais recherchent aussi des preuves et des indices techniques et matériels. Ils peuvent également faire des prélèvements et des analyses.

  • Missions de lutte contre la délinquance :

– il réalise des patrouilles sur les aires d’autoroute, pour éviter les vols et les agressions,
– il repère les comportements à risque sur les autoroutes, il intercepte les conducteurs dangereux puis leur dresse une contravention ou les arrête si nécessaire.

  • Missions de prévention :

Un gendarme en peloton d’autoroute peut aussi mener des actions de prévention et de sensibilisation, afin d’alerter les jeunes sur les dangers de la route. Leur mission principale consiste à sauver des vies, par tous les moyens.

  • Missions de soutien :

Il faut savoir que les gendarmes en peloton d’autoroute effectuent environ 90 % de leurs missions sur le secteur autoroutier, mais ils peuvent aussi être appelés en renfort en dehors de cette zone. On peut alors leur confier les missions suivantes :

– escortes de convois dans le domaine nucléaire, civil et militaire,
– contrôle de la circulation militaire,
– jalonnements des itinéraires,
– déplacements à l’étranger pour des missions civiles et militaires, en lien avec les questions de sécurité routière.

  • Équipes Rapides d’Intervention (ERI) :

Un gendarme d’un peloton d’autoroute peut faire partie d’une Équipe Rapide d’Intervention (ERI). Il est alors chargé de toutes les missions qui nécessitent de conduire un Véhicule Rapide d’Intervention (VRI). Il peut par exemple poursuivre un conducteur qui refuse de s’arrêter, afin de procéder à son interpellation. Il est aussi responsable des escortes sensibles et des transports rapides.

1.2 Tenue et équipement :

Un gendarme en peloton d’autoroute porte la même tenue que les autres gendarmes. Celle-ci comporte un polo bleu clair à manches courtes ou longues, un manteau bleu marine épais ou léger, selon la saison, un pantalon bleu marine, une casquette souple bleu marine, des bottines souples noires.

Comme les autres gendarmes, le militaire qui exerce au sein d’un PA est armé. Il dispose notamment de flashballs, d’aérosols de défense individuel, de pistolets à impulsion électrique, de bâtons de protection télescopique, de pistolets, de fusils. Il possède aussi un équipement de protection comme un gilet pare-balles, ou encore des menottes.

Son outil de travail principal est une voiture avec laquelle il se rend sur le secteur autoroutier. S’il fait partie d’une équipe rapide d’intervention, il a à sa disposition des VRI. Il s’agit de Mégane III RS turbo capables d’atteindre une vitesse de 260 km/h. Les PA ont aussi des motos à leur disposition et peuvent faire intervenir des hélicoptères en soutien.

A noter que les véhicules des PA possèdent des équipement spéciaux pour répondre aux besoins d’un gendarme en exercice : quatre gyrophares intérieurs, un gyrophare extérieur, un appareil de contrôle de la vitesse d’une portée de 900 mètres, une radio qui permet de communiquer avec le service de gendarmerie.

1.3 Qualités essentielles, compétences nécessaires :

Un gendarme en peloton d’autoroute doit tout d’abord être un excellent conducteur, qu’il fasse ou non partie d’une équipe rapide d’intervention. Il doit être à l’aise avec la conduite sur autoroute, et avoir d’excellents réflexes. La maîtrise de soi et le self-contrôle sont indispensables. Il faut donc qu’il soit en pleine possession de ses moyens.

Il doit aussi être patient et observateur, car il peut rester de longues heures à scruter la circulation afin de repérer les chauffards. Il faut également qu’il soit capable de faire preuve d’autorité et de pédagogie, notamment lorsqu’il intercepte des conducteurs ayant une conduite à risques. Il doit être capable de se montrer ferme, tout en leur expliquant les risques qu’ils font courir aux autres usagers de la route et à eux-mêmes.

Le gendarme doit également respecter les ordres qui lui sont donnés par sa hiérarchie.

1.4 Débouchés, recrutement, où exercer ce métier :

Un gendarme en peloton d’autoroute est recruté au sein de l’un des 101 Escadrons De Sécurité Routière (EDRS) qui comptent chacun un peloton d’autoroute. Les postes sont donc répartis sur l’ensemble du territoire français.

Il y a en effet 97 EDSR en France métropolitaine, et 4 dans les territoires d’outre-mer. Il faut savoir que le groupe de commandement se trouve dans le chef-lieu du département.

1.5 Horaires, conditions et temps de travail :

Un gendarme en peloton d’autoroute peut très bien travailler de jour comme de nuit. La circulation ne s’arrête en effet jamais, et il faut toujours assurer une présence. Il peut également être de garde certains week-ends et jours fériés. C’est un métier qui exige une grande disponibilité.

Gendarmes d'un Peloton autoroutier
Gendarmes sur une aire d’autoroute ©Kenvin B

2. Quel est le salaire d’un Gendarme en Peloton d’Autoroute, son évolution de carrière :

2.1 Combien gagne-t-on dans un Peloton d’Autoroute, rémunération, primes :
2.2 Évolution professionnelle :

2.1 Combien gagne-t-on dans un Peloton d’Autoroute, rémunération, primes :

Comme tout gendarme, le salaire d’un membre d’un peloton autoroutier est divisé en plusieurs parties. Il y a d’abord la solde fixe calculée à partir des grilles indiciaires. C’est la rémunération du gendarme qui dépend de son grade et de son échelon, c’est-à-dire sa progression dans ce grade.

A cela s’ajoute de nombreuses primes et indemnités mais aussi des avantages.

Pour vous donner un ordre d’idée des soldes, hors primes, voici quelques chiffres :

– Soldes des Gendarmes Adjoints Volontaires : entre 812€ et 904€ net par mois + 224€ d’allocation mensuelle alimentaire.

– Soldes des Sous-officier de Gendarmerie : entre 1.607,31€ brut mensuel au premier échelon du grade de gendarme, et 2.727,27€ brut mensuel au dernier échelon du grade de major.

– Soldes des Officiers de Gendarmerie : entre 1.827,55€ brut mensuel pour un sous-lieutenant, et 5.496,71€ brut mensuel au grade de général de division.

Vous pouvez consulter notre dossier sur les salaires et primes dans la gendarmerie pour plus d’informations.

2.2 Évolution professionnelle :

Le gendarme d’un peloton autoroutier évolue tout au long de sa carrière, que se soit automatiquement par ancienneté, par promotion ou en passant un examen interne. Un sous-officier peut par exemple passer un examen pour devenir officier.

Le gendarme peut aussi faire des demandes à sa hiérarchie pour changer de brigade, et se spécialiser en devenant par exemple motard ou maître chien. Pour cela, il doit justifier sa demande en mettant en avant sa motivation, ses compétences et les résultats obtenus dans son unité actuelle.

3. Quels diplômes, études, formations, concours pour devenir :

Pour intégrer un peloton d’autoroute, il est nécessaire d’avoir réussi le concours de sous-officier (niveau BAC), d’officier, ou les sélections de GAV (aucun diplôme demandé). pour faire partie de la gendarmerie.

Une fois gendarme, on peut déposer sa candidature pour intégrer un peloton d’autoroute. Il faut exposer ses motivations et son expérience.

Si un gendarme d’un PA souhaite intégrer une ERI, il doit tout d’abord suivre une formation de pilote de Véhicules Rapides d’Intervention (VRI). Il faut pour cela respecter certaines conditions.

À la fin du stage, les gendarmes entrent alors immédiatement en fonction au sein de leur peloton d’affectation. Ils doivent ensuite subir une évaluation de compétences tous les 3 ans, ainsi qu’un bilan médical.

4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Gendarmerie :

Comme nous venons de le voir, il est nécessaire de réussir un des concours de la gendarmerie pour rejoindre un peloton d’autoroute. Mais les candidats au métier de gendarme sont nombreux, et si voulez réussir vous devez être mieux préparé que les autres candidats !

Vous pouvez préparer les concours tout seul en achetant des livres et annales de concours. Mais, pour augmenter vos chances d’être reçu au concours et avoir un gros avantage sur les autres candidats, la meilleure solution est de vous inscrire à une formation préparatoire.

Une formation en ligne vous permet de préparer les épreuves à distance. L’inscription est ouverte toute l’année, et vous pouvez vous connecter à votre espace élève de n’importe quel endroit, quand vous le souhaitez, et à votre rythme. Idéal pour les personnes qui habitent des petites villes, qui travaillent en parallèle, qui veulent se reconvertir ou qui n’arrivent pas à étudier seules sans cadre.

C’est une formation de qualité, 90% des élèves sont satisfaits de leur préparation au concours de gendarme.

N’hésitez pas à demander une documentation gratuite en remplissant le formulaire ci-dessous, c’est sans engagement :

Gendarmerie - Bas - Servais

  • Demandez de suite votre Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.