You Are Here: Home » Brigade Anti-Criminalité

Brigade Anti-Criminalité


La brigade anti-criminalité, connue sous l’acronyme B.A.C est un service de police appartenant à la direction centrale de la sécurité publique. Elle se divise en BAC de jour et BAC de nuit et a été créée dans sa forme actuelle dans les années 90.

Son principal rôle est le maintien de l’ordre sur l’ensemble du territoire français, particulièrement dans les quartiers sensibles comme les zones d’HLM. Les policiers de la BAC exercent en civil avec un brassard « Police » ou en uniforme et sont chargés de lutter contre la petite et la moyenne délinquance.

Les missions :

Les missions les plus importantes de la brigade anti criminalité sont :

– Lutter contre tous types de crimes et de délits

– Maintenir et, selon les cas, rétablir l’ordre et la paix

– Intervenir pour mettre fin aux violences urbaines

Au cours de ses missions, la BAC se répartit en trois sections :

1) La première est constituée d’experts en arts martiaux et sports de combat, escalade, parachutisme et autres disciplines extrêmes, ainsi que des professionnels de la démolition et des tireurs d’élite. Cette section opérationnelle est chargée d’arrêter ou de neutraliser les malfaiteurs et peut aussi assurer la protection rapprochée des personnalités importantes quand elles se déplacent.

2) La seconde section est composée de techniciens de haut vol, de spécialistes du renseignement et de l’information et d’experts en logistique des armes. Cette section a pour mission d’analyser et de traiter les informations et les renseignements obtenus pendant les missions.

3) La dernière section est chargée de gérer les crises et de mener les négociations.

La BAC peut remplacer un groupe d’intervention (comme le RAID ou le GIPN) en cas de besoin.

Organisation et fonctionnement :

Il existe environ 300 brigades anti-criminalité en France. Elle est bien structurée et s’organise en brigades locales et en brigades départementales.

La BAC locale est répartie par circonscription de sécurité publique et patrouille sur plusieurs communes ou sur un arrondissement dans les grandes villes.

La brigade départementale est en charge d’un département entier dans la zone police (les autres zones étant sous la responsabilité de la gendarmerie). Elle est répartie sur la direction départementale de sécurité publique.

Comment intégrer la BAC :

Pour être recruter dans cette brigade, il faut être gardien de la paix ou officier de police et compter au moins deux années de titularisation.

Ensuite, il faut réussir les épreuves d’habilitation BAC. Les volontaires sont appelés à s’y présenter deux fois par an via un télégramme qui est diffusée dans tous les commissariats.

Épreuves d’habilitation :

– Sprinter sur 60m

– Course d’endurance de 3 kms

– Faire 40 pompes et 10 tractions

– Deux parcours de tirs

– Deux ateliers de self defense notés sur 20 :

1) Mise en situation de coups frappés pendant deux minutes, le candidat frappe et doit  enchaîner des coups et des techniques répertoriés dans le manuel. Ils sont évalués selon une grille de notation.

2) Un combat au sol : une minute de récupération après la première épreuve, deux candidats à genoux, se font face et doivent plaquer leur adversaire au sol et l’immobiliser sur le dos pendant dix secondes. Se mettre debout, utiliser des techniques d’étranglement ou de clé est interdit.

– Réaliser un contrôle d’identité, palpation et passage des menottes

– Rédiger une saisine

– Passer des tests psychotechniques

– Passer en entretien devant un jury constitué de quatre personnes dont au moins un psychologue.

Les policiers qui obtiennent l’habilitation BAC seront plus facilement intégrés dans cette brigade mais ne le seront pas forcément tout de suite.

En théorie, les policiers peuvent travailler au sein cette brigade pendant neuf années au plus, par période de trois ans renouvelable si les tests de recyclage de fin de période sont réussis. Mais dans la pratique, certains y passent toute leur carrière.

Contact - © Police-nationale.net

Scroll to top