You Are Here: Home » Gendarme Adjoint Volontaire GAV

Gendarme Adjoint Volontaire GAV


Un gendarme adjoint volontaire (GAV) n’est pas un gendarme de carrière. Son rôle est de seconder les gendarmes. Cela lui donne une première expérience professionnelle et lui permet de poursuivre ensuite une carrière dans la gendarmerie ou dans le civil.

Les missions du Gendarme Adjoint Volontaire GAV :

Il existe deux types d’adjoint volontaire :

- l’agent de police judiciaire adjoint qui fait équipe avec les sous-officiers de gendarmerie, il les seconde dans la plupart de leurs missions (prévention de la délinquance, enquêtes judiciaires, interventions sur des accidents, assistance et secours…)

- le gendarme adjoint volontaire occupant un emploi particulier qui peut accéder à des postes à compétences spécifiques dans le domaine du soutien opérationnel des unités (entretien casernement, mécanique, transport, restauration, employé de bureau, télécommunications et informatique…).

Salaire et évolution de carrière du Gendarme Adjoint Volontaire GAV :

Le gendarme adjoint volontaire touche une rémunération dès qu’il commence sa formation, ce salaire dépend de son grade. En plus du salaire, il a droit à certains avantages comme le logement et l’allocation d’alimentation qui diffère selon les lieux d’affectation.

La grille des salaires varie de 821 euros bruts mensuels pour un GAV soutien à 971 euros pour un maréchal des logis.

La gendarmerie propose à l’adjoint volontaire le statut de militaire sur un ou plusieurs contrats renouvelables dont la durée totale ne peut pas dépasser 5 ans.

Le GAV débute au premier grade de militaire du rang. Avec le temps, il peut être nommé brigadier, brigadier-chef, maréchal des logis ou aspirant.

Le GAV peut déposer une candidature pour les recrutements de sous-officier de gendarmerie ou de sous-officier du corps de soutien technique et administratif sans condition de service s’il est bachelier et après un an de service (au 1er janvier du concours ou de la sélection) s’il ne l’est pas, une préparation spécifique lui est proposée.

En fin de contrat, le GAV qui ne souhaite pas faire carrière dans la gendarmerie peut profiter d’un dispositif d’aide au retour à la vie civile avec :

- des congés de reconversion et une possibilité de suivre une formation en rapport avec le futur emploi

- la validation de l’expérience professionnelle acquise en demandant l’obtention d’un diplôme civil correspondant aux compétences professionnelles

- des allocations chômage à la fin du contrat

- le bénéfice des années de service effectuées : en cas de reprise d’activité dans le secteur

- le bénéfice des années de service effectuées : en cas de reprise d’activité dans les armées, la gendarmerie, l’administration publique ou territoriale.

Comment devenir Gendarme Adjoint Volontaire GAV :

Le recrutement est organisé tout au long de l’année dans chaque région. Les candidats peuvent s’inscrire dans la brigade de gendarmerie la plus proche de leur domicile ou auprès du centre d’information et de recrutement de leur région via Internet.

Certaines conditions de recrutement sont communes aux deux types d’adjoint volontaire et d’autres sont spécifiques.

Les conditions communes à remplir sont :

- être de nationalité française

- jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité

- avoir 18 ans révolus et moins de 26 ans à la date de dépôt de la demande

- être en règle au regard des dispositions du code du service national

- être reconnu apte physiquement par un médecin de la gendarmerie

Conditions particulières pour la candidature de gendarme adjoint agent de police judiciaire :

- aucun diplôme n’est exigé

- taille minimale de 1,70 m pour les hommes et de 1,60 m pour les femmes

Les épreuves de sélection ont lieu en une demi journée en région : un test psychotechnique, un questionnaire de connaissances générales et un test de compréhension de textes.

Conditions particulières pour la candidature de gendarme adjoint occupant un emploi particulier :

- avoir une taille minimale de 1,54 m pour les hommes ou de 1,50 m pour les femmes

- justifier d’une qualification du niveau minimum d’un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou d’une expérience professionnelle en rapport direct avec l’emploi (sauf pour les postes de secrétariat ou de télécommunication informatique pour lesquels il faut le diplôme du baccalauréat)

Les deux épreuves ont lieu en une demi-journée en région : entretien de motivation avec un officier de gendarmerie et test psychotechnique.

La décision définitive d’autorisation d’engagement sera notifiée dans les trois mois suivants le dépôt de la candidature. Le contrat de volontariat est conclu après une visite médicale de vérification pour une durée de 2 ans. Il est renouvelable une fois pour une période de 3 ans, sans que la durée totale du volontariat dans les armées ne puisse excéder 5 ans.

Dès leur admission en gendarmerie, les élèves gendarmes adjoints de police judiciaire suivent une formation initiale de 13 semaines et les élèves gendarmes adjoints occupant un emploi particulier suivent une formation initiale de 6 semaines au sein de l’une des écoles de gendarmerie.


Contact - © 2011 - 2013 Police-nationale.net

Scroll to top