Devenir Réserviste de la Police Nationale

Devenir Réserviste de la Police Nationale
4.2 46 votes

Un ou une réserviste de la police nationale est un volontaire qui se rend disponible pour seconder les forces de police dans leurs tâches quotidiennes, lorsqu’elles en ont besoin. Cette fiche métier vous donne toutes les informations utiles pour devenir réserviste de la police nationale.

Réserviste de la Police Nationale

Synonymes et métiers associés : adjoint de sécurité (ADS), cadet de la république, volontaire de la réserve civile, gardien de la paix, réserviste de la gendarmerie.
Niveau d’études ou diplômes requis : aucun.
Études en alternance : non.
Salaire débutant : 55€ nets par jour.
Statut : collaborateur occasionnel du service public.
Limite d’âge pour le recrutement : minimum 18 ans et maximum 65 ans.

1. Que fait le Réserviste de la Police Nationale : missions, tâches et fonctions :
2. Combien gagne un Réserviste de la Police Nationale : salaire et évolution de carrière :
3. Comment devenir Réserviste de la Police Nationale : études, formations, concours :
4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Police :

1. Que fait le Réserviste de la Police Nationale : missions, tâches et fonctions :

Le réserviste de la police nationale fait partie de la réserve civile volontaire. Son objectif est de venir en aide à la police nationale lorsque celle-ci en fait la demande. Il soutient au quotidien l’activité de la police en remplissant des tâches très variées. Un réserviste de la police nationale peut être soit un civil, soit un ancien adjoint de sécurité (ADS), soit un agent de police à la retraite. Les missions et les formations diffèrent selon la qualité de chaque réserviste de la police nationale.

Il faut savoir que la réserve civile de la police nationale existe en France depuis 2003. C’est un dispositif intégré à la garde nationale, qui existe quant à elle depuis le 13 octobre 2016. Ce n’est que depuis le 21 juillet 2016 qu’elle permet aussi aux ADS de servir comme réserviste, dans des conditions similaires à celles des agents de police à la retraite. L’objectif de la réserve de la police nationale est d’offrir une réponse aux jeunes qui souhaitent s’engager, tout en renforçant la sécurité des Français et la cohésion nationale face aux nouvelles menaces terroristes.

Les policiers retraités sont directement soumis à une obligation de disponibilité pendant cinq ans après leur fin de service. Au delà de ces cinq années, ils peuvent faire une demande pour intégrer la réserve civile de la Police nationale.

Mission confiées aux anciens policiers réservistes :

Les missions qui sont confiées à un ancien policier réserviste de la police nationale sont les suivantes :

. participer à la protection des personnes et des biens aux côtés des agents de police,
. faire de la prévention en matière de criminalité et de délinquance,
. prendre part aux missions de police judiciaire et de renseignement.

Mission confiées aux aux anciens ADS et aux volontaires civils :

Quant aux anciens ADS et aux volontaires civils qui deviennent réservistes de la police nationale, on leur confie des missions similaires et des missions différentes selon leur statut.

Ces missions sont de trois types :

. missions de soutien,
. missions de police judiciaire,
. missions spécifiques.

Il faut savoir que les anciens ADS ainsi que les policiers à la retraite assument toutes les missions notées dans le règlement général d’emploi de la Police nationale, hormis les missions de maintien et de rétablissement de l’ordre public.

Missions de soutien :

Liste des missions de soutien ouvertes aux anciens ADS et aux civils volontaires :

. diverses activités de formations généralistes,
. assistance lors d’opérations « tranquillité vacances »,
. conseils en matière de sécurité routière et actions de prévention contre la délinquance,
. actions de soutien et d’assistance dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC),
. missions de saisie informatique et de secrétariat,
. assistance aux services de l’officier du ministère public,
. missions de sécurité nautique et se sécurité aquatique,
. actes préliminaires à un service d’ordre non armé,
. aide à l’élaboration de plans de secours,
. apport d’un soutien spécifique au plan de secours conducteur cynophile,
. contrôle de certains accès,
. mission d’accueil,
. actions de maintenance, d’hygiène et de sécurité immobilière,
. conduite de véhicules de la Police nationale,
. activités de restauration mais aussi d’intendance,
. aide pour mener certaines activités de gestion logistique,
. fonction de valet de chenil,
. aide logistique lors d’opérations ponctuelles de recrutement,
. assistance lors d’activités de gestion de proximité,
. aide lors d’activités liées à l’état-major et aux affaires générales.

Liste des missions de soutien uniquement ouvertes aux anciens ADS :

. renfort de sécurité des escortes,
. actions préliminaires lors de services d’ordres armés,
. actions de sécurisation et de surveillance de locaux de police et de sites classés sensibles.

Missions de police judiciaire :

Les missions de police judiciaire sont réservées aux anciens ADS, voici la liste :

. conduite de procédures, d’enquêtes, d’investigations, ou encore de constats,
. fonction de patrouilleur polyvalent,
. missions de surveillance, de régulation du trafic, ou encore de verbalisation,
. missions de gardes de personnes en interpellation, de détenus, ou bien de personnes retenues au sein de locaux de police,
. missions de garde et d’escorte de personnes interpellées, de détenus, ou alors de personnes retenues en dehors des locaux de police,
. aide technique lors d’investigations et d’enquêtes.

Missions spécifiques :

Liste des missions spécifiques ouvertes aux anciens ADS et aux civils volontaires :

. traduction de textes ou d’échanges verbaux,
. conseille et assistance en matière de prévention, de service de sécurité incendie, ou encore d’assistance à la personne,
. actions d’animation Loisirs Vacances,
. aide à la parentalité,
. missions de documentaliste,
. actions de communication interne ou externe,
. expertise en matière de systèmes et de réseaux d’information et de communication,
. fonction d’opérateur téléassistance,
. missions de conseil et de formation en matière d’éducation routière.

Liste des missions spécifiques uniquement ouvertes aux anciens ADS :

. assurer la sécurité des transports nationaux,
. porter assistance lors de missions relatives à l’éloignement,
. assurer la fonction de plongeur associé à l’occasion d’une activité de police judiciaire,
. missions diverses de plongé.

Liste des missions spécifiques uniquement ouvertes aux volontaires civils :

. médecine généraliste,
. médecine légiste,
. odontologie médico-légale,
. gestion financière et contrôle de gestion et d’audits,
. fonction de pilote,
. aide en tant que consultant juridique,
. mission de conseil en matière de conception et de pilotage d’analyses ou bien d’études,
. fonction de chef de projet technique en système d’information et démarche qualité,
. missions en tant que plongeur non associé à une activité judiciaire,
. mission de conseil en matière de recrutement.

. Tenue et équipement : lorsqu’il exerce ses fonctions au sein de la réserve civile de la police nationale, un réserviste porte un uniforme propre à ses fonctions. Selon la nature de la mission, il peut être équipé d’un gilet pare-balles, ainsi que de l’insigne de la réserve civile pour être reconnaissable. D’autres missions, telles que les missions administratives, peuvent s’exercer en tenue civile.

Les réservistes de la police nationale n’ont pas le port d’arme.

. Qualités essentielles / compétences requises : pour devenir réserviste de la police nationale, il faut tout d’abord partager les valeurs de la police nationale et être prêt à se soumettre aux ordres et à la hiérarchie. Il faut aussi faire preuve de disponibilité pour répondre présent lorsque l’on est sollicité.

Il est également important d’être rigoureux et attentif pour exécuter correctement les ordres qui sont donnés. Être en bonne condition physique est essentiel pour faire partie de la réserve citoyenne de la police nationale.

Avoir une compétence particulière, un savoir-faire ou une expertise est un gros avantage pour accomplir des missions spécifiques et techniques au sein de la réserve citoyenne de la Police nationale.

. Débouchés, recrutement, où exercer : le contrat indique la direction ou le service d’affectation. Il faut savoir qu’un réserviste prend part aux missions de soutien aux activités opérationnelles, de missions spécifiques ou de police judiciaire adjoint dans l’établissement le plus proche de son domicile.

Si un réserviste est appelé pour une mission inférieure à 10 jours, il lui suffit de prévenir son employeur. Si la mission dure plus de 10 jours, l’employeur doit donner son accord.

Ce sont les Secrétariats Généraux pour l’Administration du Ministère de l’Intérieur (SGAMI) qui s’occupent de la sélection et du recrutement des réservistes de la police nationale.

Liste des SGAMI en France métropolitaine :

. Paris (75),
. Lille (59),
. Metz (57),
. Rennes (35),
. Bordeaux (33),
. Marseille (13),
. Lyon (69).

Dans les territoire d’outremers, en Guadeloupe, à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, ce sont les Secrétariats Généraux pour l’Administration de la Police (SGAP) qui ont cette responsabilité.

. Horaires et durée de travail : le contrat de réserviste est d’une durée d’un an, renouvelable automatiquement pendant cinq ans. C’est la même chose pour les réservistes citoyens, retraités de la police ou anciens ADS.

Le nombre d’interventions d’un réserviste est limité à 90 jours par an pour un citoyen et à 150 jours par an pour un policier à la retraite ou un ancien adjoint de sécurité. Les missions ne doivent pas non plus dépasser 24 heures par semaine.

Le réserviste de la police nationale intervient selon ses disponibilités, mais il peut exercer ses fonctions à n’importe quel moment. Il peut ainsi travailler de jour comme de nuit, les week-ends et les jours fériés.

S’il ne souhaite pas, il doit le déclarer lors de l’entretien. L’organisation du temps de travail, les obligations et les modalités d’interruption de l’engagement sont notés dans le contrat.

Logo de la Police Nationale

2. Combien gagne un Réserviste de la Police Nationale : salaire et évolution de carrière :

Chaque vacation, c’est à dire une mission en tant que réserviste, ouvre le droit à une indemnité journalière de réserve. Sa rémunération dépend de son expertise et de son affectation géographique.

Un réserviste est classé selon son expertise : auxiliaire, réserviste de première ou de deuxième classe, et expert 1, 2 ou 3. Il n’est pas possible de changer de catégorie d’expertise au cours de son contrat.

Les réservistes auxiliaires et ceux de première classe, qu’ils soient citoyens, retraités de la police, ou anciens ADS, perçoivent entre 55€ et 88€ par jour en province, et jusqu’à 95€ en Ile-de-France.

Les experts, classés de niveau 1 à 3, perçoivent un salaire journalier compris dans une fourchette allant de 102€ à 196€ en province, et de 110€ à 203€.

Ce n’est pas un salaire mais une indemnisation.

A noter qu’un réserviste n’a pas droit aux congés payés, ni aux indemnités et primes existantes au sein de la police nationale.

Si il est salarié d’une entreprise, son salaire n’est pas versé lors de ses missions de réserviste.

S’il n’existe pas de perspectives d’évolution de carrière en tant que réserviste de la Police nationale, il est néanmoins possible de valoriser cette expérience auprès d’autres employeurs. C’est aussi un atout pour quelqu’un qui souhaiterait intégrer la police nationale, municipale, ou la gendarmerie.

De plus, lorsqu’un réserviste effectue trois année consécutives au sein de la réserve citoyenne de la Police nationale et 350 heures d’engagement par an, il bénéficie peut bénéficier de 20 heures de formation.

3. Comment devenir Réserviste de la Police Nationale : études, formations, concours :

Les conditions d’accès à la réserve de la police nationale, ainsi que les formations dispensées, sont différentes pour les citoyens, les retraités de la police nationale et les anciens ADS.

Conditions d’accès à la réserve de la Police Nationale :

Pour les civils / citoyens :

. être de nationalité française,
. avoir minimum 18 ans et maximum 65 ans,
. avoir rempli ses obligations envers le service national,
. être de bonne moralité,
. être jugé apte physiquement lors de la visite médicale auprès d’une médecin agréé.

Pour les retraités de la police nationale :

. avoir 65 ans maximum,
. être jugé apte physiquement lors de la visite médicale auprès d’une médecin agréé,
. ne pas avoir été mis à la retraite d’office ou à cause d’une invalidité.

Pour les anciens adjoints de sécurité :

. avoir été d’adjoint de sécurité pendant trois ans minimum,
. être jugé apte physiquement lors de la visite médicale auprès d’une médecin agréé.

Formation pour entrer dans la réserve de la Police Nationale :

Pour les civils / citoyens (durée 10 jours) :

Il s’agit d’une formation initiale qui a lieu au sein d’une école nationale de police. La formation initiale de 10 jours aborde les thèmes suivants :
. organisation et fonctionnement de la police,
. missions confiées aux réservistes civiles,
. les règles de sécurité à respecter lors des interventions,
. information et consignes relatives aux armes.

Lorsqu’un citoyen est recruté en qualité d’expert, il ne doit suivre qu’une seule journée de formation.

Pour les retraités de la police nationale (durée 1 jour) :

Cette formation concerne uniquement les policiers à la retraite depuis plus d’une année. Il s’agit de séances d’entraînement au tir, ainsi que d’une remise à niveau professionnel si jamais certaines missions confiées au réserviste l’exigent.

Pour les anciens adjoints de sécurité (durée 10 jours) :

La formation initiale est obligatoire pour les anciens ADS dont le contrat a expiré depuis plus de deux ans.

Formations de spécialisation :

Il existe également des formations de spécialisation, notamment lorsque certains réservistes doivent constater les infractions routières.

Les thématiques abordées lors de cette formation sont les suivantes :

. liste des infractions liées à la sécurité routière,
. l’ensemble des infractions de droit commun,
. les différentes règles relatives aux procédures pénales.

Service dans la réserve de la Police Nationale :

Une fois le contrat de réserve citoyenne de la police nationale signé, et la formation accomplie, le réserviste peut être appelé à tout moment pour seconder les forces de police. Le contrat détaille la qualité du réserviste et les missions qu’il sera amené à effectuer. Le réserviste est directement rattaché au poste de police le plus proche de chez lui.

4. Recevoir une documentation gratuite pour réussir les Concours de la Police :

Si vous avez le niveau BAC, pourquoi ne pas faire carrière dans la police nationale?

Le concours de gardien de la paix vous ouvre les portes des métiers de la police, mais pour le réussir, une bonne préparation est indispensable.

Vous pouvez préparer le concours tout seul en achetant des livres. Mais pour augmenter vos chances d’être reçu au concours et avoir un gros avantage sur les autres candidats, la meilleure solution est de vous inscrire à une formation préparatoire.

Les Cours Servais proposent une formation en ligne pour préparer le concours de gardien de la paix. Formation à distance que vous pouvez suivre de n’importe quel endroit, quand vous le souhaitez et à votre rythme. Idéal si vous habitez une petite ville, si vous travaillez en parallèle, si vous voulez vous reconvertir ou si vous avez du mal à étudier tout seul sans cadre.

C’est une formation de qualité, 90% des élèves sont satisfaits de leur préparation!

N’hésitez pas à demander de suite une documentation gratuite en remplissant le formulaire ci-dessous, c’est sans engagement :