Réussir le Concours de Technicien de la Police Technique et Scientifique TPTS

La police scientifique vous tente ? Devenez Technicien de Police Technique et Scientifique (TPTS). Et pour vous aider, nous vous avons préparé le guide complet des concours de TPTS. Vous y trouverez toutes les informations dont vous avez besoin pour intégrer la police technique et scientifique.

Technicien de la Police Scientifique
Technicien analysant une scène de crime.

La police technique et scientifique fait partie de la police nationale. Ses compétences dans différents domaines permettent de résoudre de nombreuses enquêtes.

Pour intégrer la PTS, il existe plusieurs voies d’accès :

Si vous avez un niveau BAC+5, nous vous invitons à lire notre guide des concours d’IPTS.

Important : le corps d’emploi des ASPTS est progressivement supprimé, il n’y a donc plus de recrutements. Les ASPTS déjà en poste sont amenés à devenir des TPTS dans les prochaines années.

Le corps des TPTS est divisé en trois grades :

  • Technicien de la Police Technique et Scientifique, accessible sur concours avec un niveau BAC,
  • Technicien Principal de la Police Technique et Scientifique (TPPTS), accessible sur concours avec un niveau BAC+2,
  • Technicien en Chef de la Police Technique et Scientifique, accessible par promotion interne ou examen professionnel.

Dans ce dossier, nous détaillerons les concours qui permettent d’accéder au grade de TPTS et de TPPTS.

Pour accéder au grade de TPTS, il existe deux concours : le concours interne et le concours externe. Pour devenir TPPTS, il y a également un concours externe et un concours interne, mais également un 3ème concours.

1. Conditions d’inscription aux Concours de Technicien de la Police Scientifique
2. Dates et inscription aux Concours
3. Épreuves des Concours de Technicien de la Police Technique et Scientifique
4. Recrutement, formation et titularisation des Techniciens de la Police Scientifiques

1. Conditions d’inscription aux Concours de Technicien de la Police Scientifique

1.1 Conditions d’inscription aux Concours Externes

Pour pouvoir participer aux concours de TPTS ou de TPPTS, le candidat doit remplir certaines conditions, qui varient en fonction du concours auquel il participe.

S’il souhaite participer à un concours externe, il doit :

  • être de nationalité française,
  • être âgé de 18 ans au moins lors de la première épreuve,
  • posséder un diplôme de niveau BAC (niveau 4) pour le concours de TPTS, et de niveau BAC+2 (niveau 5) pour celui de TPPTS,
  • posséder un casier judiciaire vierge de toute mention incompatible avec l’exercice des fonctions de TPTS,
    jouir de ses droits civiques,
  • être en règle au regard du service national (JAPD, JDC),
  • être physiquement apte pour exercer les fonctions visées.

À noter : la condition de diplôme peut être supprimée pour les sportifs de haut niveau, ainsi que pour les parents d’au moins 3 enfants qui en font la demande.

1.2 Conditions d’inscription aux Concours Internes

Les concours internes sont ouverts aux candidats qui comptent au minimum 4 ans de services publics au 1er janvier de l’année du concours en tant que :

  • fonctionnaire d’une des trois fonctions publiques (d’État, hospitalière, territoriale),
  • ou agent de l’État (militaire, agent d’une organisation intergouvernementale).

Les candidats ayant cumulé un ou plusieurs mandats au sein d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale, ou ceux qui ont exercé en tant que responsable (même bénévole) dans une association, peuvent également se présenter au concours interne.

1.3 Conditions d’inscription au 3ème concours de TPPTS

Ce concours est réservé aux candidats possédant une expérience professionnelle d’au moins 4 années, à un poste similaire à celui de technicien principal.

2. Dates et inscription aux Concours

2.1 Dates et inscription aux Concours de Technicien

Une session de recrutement est organisée pour l’année 2022. Les inscriptions se déroulent du 2 août au 10 septembre 2021 et les épreuves écrites d’admissibilité auront lieu le 12 ou le 13 octobre 2022. Pour le moment, les dates des épreuves d’admission n’ont pas été annoncées.

Les concours de technicien sont déconcentrés, c’est-à-dire qu’ils sont organisés par les Secrétariats Généraux pour l’Adminsitration du Ministère de l’Intérieur (SGAMI) en métropole, ou par les Secrétariats Administratifs et Techniques de la Police nationale (SATP) en outre-mer.

D’ordinaire, les SGAMI publient un avis d’ouverture chaque année. Dans les départements d’Outre-mer en revanche, les recrutements sont plus irréguliers.

Les SGAMI et les SATP correspondent à des zones définies :

  • SGAMI Paris – Île-de-France (75-77-78-91-92-93-94-95),
  • SGAMI Nord (02-59-60-62-80),
  • SGAMI Sud (04-05-06-13-2A-2B-30-34-48-66-83-84),
  • SGAMI Sud-Ouest (16-17-19-23-24-33-40-47-64-79-86-87),
  • SGAMI Sud-Est (01-03-07-15-26-38-42-43-63-69-73-74),
  • SGAMI Est (08-10-25-51-52-54-55-57-67-68-88-21-39-58-70-71-89-90),
  • SGAMI Ouest (14-18-22-27-28-29-35-36-37-41-44-45-49-50-53-56-61-72-76-85),
  • SATP Martinique (972),
  • SATP Guyane (973),
  • SATP Réunion (974).

Pour la session 2022, 94 postes sont ouverts, dont 55 pour le concours externe et 39 pour le concours interne. Ils sont répartis comme suit :

  • SGAMI Paris : 30 places pour le concours externe et 21 pour le concours interne,
  • SGAMI Nord : 9 places pour le concours externe et 7 pour le concours interne,
  • SGAMI Ouest : 6 places pour le concours externe et 4 pour le concours interne,
  • SGAMI Sud : 5 places pour le concours externe et 4 pour le concours interne,
  • SGAMI Sud-Est : 3 places pour le concours externe et 2 pour le concours interne,
  • SGAMI Est : 2 places pour le concours externe et 1 pour le concours interne.

Un candidat n’est pas obligé de s’inscrire dans la zone où il réside. Il doit s’inscrire dans la zone où il souhaite être affecté s’il réussit le concours.

Il est possible de s’inscrire aux concours de plusieurs SGAMI, mais dans ce cas, il faudra s’assurer que les épreuves des différentes zones n’aient pas lieu en même temps.

2.2 Dates et inscription aux Concours de Technicien Principal

IMPORTANT : Pour le moment, nous n’avons aucune information sur la session 2022 du concours de technicien principal. À titre d’information, nous vous laissons les dates de la session 2021. 

Les concours de technicien principal sont nationaux. Les épreuves ont lieu en même temps sur tout le territoire et les lauréats pourront être affectés dans tout le pays, en fonction des places disponibles.

Les inscriptions à la session 2021 se déroulent du 8 avril au 12 mai 2021. Les épreuves écrites ont lieu les 22 et 23 juin et les épreuves d’admission sont organisées du 4 au 22 octobre 2021.

Le concours de TPPTS est ouvert par spécialités :

  • balistique,
  • biologie,
  • chimie analytique,
  • documents écritures manuscrites,
  • électronique,
  • hygiène et sécurité,
  • identité judiciaire,
  • informatique développement logiciel,
  • informatique systèmes et réseaux,
  • mesures physiques,
  • physique,
  • qualité,
  • traitement du signal.

Elles ne sont pas toutes disponibles à chaque concours. Cette année, le concours externe offre des places pour les cinq spécialités suivantes :

  • biologie,
  • identité judiciaire,
  • informatique développement logiciel,
  • informatique systèmes réseaux,
  • qualité.

Le concours interne, quant à lui est ouvert pour les spécialités biologie et identité judiciaire.

Il est possible de s’inscrire :

  • via un dossier papier, en le téléchargeant depuis le site de recrutement de la police nationale (cliquer sur « Télécharger le dossier » au lieu de « Inscription en ligne »), ou en le retirant dans un SGAMI. Le dossier papier doit être renvoyé au plus tard, à la date de clôture des inscriptions, le cachet de la poste faisant foi.

À noter : une fois inscrit, il n’est pas possible de changer de spécialité.

3. Épreuves des Concours de Technicien de la Police Technique et Scientifique

3.1 Épreuves des concours de Technicien
3.2 Épreuves des concours de Technicien Principal

3.1 Épreuves des concours de Technicien

Les épreuves sont organisées en deux phases : l’admissibilité (épreuves écrites) et l’admission (épreuves orales). Les épreuves sont les mêmes pour le concours externe et le concours interne, seuls les coefficient varient.

Une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

La phase d’admissibilité comporte 3 épreuves :

  • Étude de texte (2h30, coef. 2 pour le concours externe, coef. 3 pour le concours interne) : le candidat répond à une série de questions sur un texte donné. Il rédige ensuite une composition dont le sujet est en lien avec le texte.
  • Questionnaire à Choix Multiples (QCM) ou à Réponses Courtes (QRC) (2h, coef. 3 pour le concours externe, coef. 2 pour le concours interne) : le candidat répond à des questions de mathématiques, de chimie ou de biologie.
  • Tests psychotechniques (2h, non notés) : ils ont pour but d’évaluer l’aptitude du candidat à remplir les missions d’un technicien de la police technique et scientifique. Les résultats seront interprétés par un psychologue, qui les transmettra au jury de l’épreuve d’admission.

Seuls les candidats ayant réussi les épreuves d’admissibilité seront autorisés à participer aux épreuves d’admission.

La phase d’admission se compose d’une épreuve obligatoire et d’une épreuve facultative :

  • Entretien avec le jury (25min, coef. 5) : le candidat débute l’entretien par une présentation de lui d’environ 5 minutes. S’en suit un échange avec le jury, qui a pour but de déterminer les capacités et la motivation de l’individu. Le jury s’appuie sur les résultats des tests psychotechniques et d’un CV détaillé, établit par le candidat au préalable.
  • Épreuve facultative de langue étrangère (15min, coef. 1) : il s’agit d’une conversation en anglais, espagnol, allemand ou italien. Le candidat choisit s’il souhaite passer cette épreuve et dans quelle langue au moment de son inscription. Comme il s’agit d’une épreuve facultative, seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte.

3.2 Épreuves des concours de Technicien Principal

Les épreuves d’admissibilité du concours externe et du 3ème concours sont les mêmes :

  • Épreuves de connaissances (3h, coef. 2) : il s’agit de questions pratiques, de cours ou de problèmes en lien avec la spécialité choisie par le candidat.
  • Étude d’un dossier documentaire (2h, coef. 1) : le candidat répond à une série de questions sur ce dossier en lien avec la police technique et scientifique. Cette épreuve permet d’apprécier les capacités de réflexion des participants.
  • Tests psychotechniques (2h, non notés) : destinés à évaluer le profil psychologique du candidat, ils seront interprétés par un psychologue, avant d’être transmis au jury de l’épreuve d’admission.

Les épreuves du concours interne sont un peu différentes :

  • Étude d’un dossier technique (3h, coef. 2) : en rapport avec la spécialité choisie. Le candidat répond à une série de questions, dont au moins une est une question théorique correspondant à un niveau BAC+2.
  • QCM ou QRC (1h, coef. 1) : ayant pour sujet le droit pénal et la procédure pénale dans le cadre de la police technique et scientifiques.
  • Tests psychotechniques (2h, non notés) : même épreuve que les autres concours.
    Seuls les candidats qui ont réussi les épreuves d’admissibilité pourront participer aux épreuves d’admission.

Les épreuves d’admission sont les mêmes pour les 3 concours :

  • Entretien avec le jury (30min + 30min de préparation, coef. 3) : il permet d’évaluer les capacités du candidat à remplir les fonctions de technicien principal de la PTS. Le jury cherche à déterminer la personnalité, la motivation, les connaissances scientifiques et de l’organisation de la PTS des participants. Le jury s’appuie sur les résultats des tests psychotechniques comme aide à la décision.Pour les candidats au concours interne et au 3ème concours, le jury dispose également de dossier de Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP), remis par le candidat avant le début des épreuves.
  •  Épreuve facultative de langue étrangère (15min, coef.1) : il s’agit d’une conversation en anglais, allemand, espagnol ou italien avec le jury. Le candidat décide de passer l’épreuve et langue lors de son inscription. Seuls les points supérieurs à 10/20 sont pris en compte, et l’épreuve n’est pas éliminatoire.

4. Recrutement, formation et titularisation des Techniciens de la Police Scientifiques

Les lauréats des différents concours sont avertis par courrier de leur réussite. Une liste est également publiée en ligne.

Mais avant d’être définitivement admis, ils devront passer une visite médicale, et satisfaire à une enquête de moralité.

Ceux qui auront satisfait à ces exigences seront affectés dans les différents services de police, en fonction de leur spécialité, des postes disponibles et de leur rang de classement (les meilleurs choisissent en premiers).

Ils sont ensuite nommés stagiaires pendant 1 an, et peuvent débuter leur parcours de formation.

À noter : le permis de conduire (permis B) est obligatoire pour être titularisé.

4.1 Formation des Techniciens

Avec la suppression du corps des agents spécialisés de la PTS, et leur promotion au poste de technicien, la formation des TPTS est en train d’être réorganisée.

Pour le moment, nous n’avons pas beaucoup d’informations à ce sujet, mais la formation devrait être composée :

  • d’un tronc commun,
  • d’un stage en immersion,
  • d’un module d’adaptation au premier emploi.

4.2 Formation des Techniciens Principaux

La formation d’un technicien principal de la police technique et scientifique dure entre 11 et 15 semaines en fonction de la spécialité choisie.

Comme pour les techniciens du grade inférieur, la formation s’organise en 3 temps :

  • Tronc commun – 8 semaines : il permet de découvrir l’environnement de la police technique et scientifique et se déroule à l’École Nationale de Police (ENP) de Nîmes.
  • Stage en immersion – 2 semaines : il se déroule sur le lieu d’affectation du technicien principal, avant ou après le tronc commun.
  • Module d’adaptation au premier poste : il se déroule au sein d’un laboratoire de la PTS et sa durée varie en fonction de la spécialité du technicien principal :
    – identité judiciaire, 2 semaines,
    – service d’intervention, 5 semaines,
    – révélations physico-chimiques, 13 jours,
    – informatique et traces technologiques, 3 semaines,
    – module laboratoire, 2 semaines.

À la fin de leur formation, les techniciens rejoignent leur lieu d’affectation et prennent leur fonction. Ils seront titularisés à l’issue de leur année de stage. En début de carrière, un technicien principal est rémunéré 2.271€ net par mois.