Concours d’Agent Spécialisé de la Police Technique et Scientifique (ASPTS)

Vous avez toujours rêvé de faire partie de la police scientifique ? Voici le guide complet des concours d’ASPTS. Vous y trouverez toutes les informations pour vous inscrire et réussir les concours en 2021.

ASPTS dans un laboratoire

La Police Technique et Scientifique (PTS) fait partie du corps d’emplois de la police nationale. Elle intervient pour effectuer les constatations techniques d’une infraction ou d’un délit afin d’aider les inspecteurs de police à résoudre les enquêtes.

Pour commencer une carrière dans la police scientifique, le candidat a plusieurs choix selon son niveau d’étude :

Pour accéder au corps des ASPTS, il existe plusieurs possibilités, selon le profil du candidat :

  • le concours externe pour les civils détenteurs d’un niveau d’étude V (BEP/CAP),
  • le concours interne réservé aux fonctionnaires et aux agents contractuels,
  • un recrutement sans concours pour les bénéficiaires des emplois réservés et les travailleurs handicapés.

1. Conditions d’accès au métier d’Agent Spécialisé de la Police Technique et Scientifique
2. Organisation, date et inscription aux Concours d’ASPTS 2021
3. Recrutement sans Concours des ASPTS
4. Épreuves des Concours d’Agent Spécialisé de la Police Technique et Scientifique
5. Affectation, Formation et Titularisation des Agents de la Police Scientifique

1. Conditions d’accès au métier d’Agent Spécialisé de la Police Technique et Scientifique

Quelle que soit la voie d’entrée à la fonction publique (concours interne, externe, emplois réservés, etc.), le candidat doit répondre à certaines conditions :

  • être de nationalité française,
  • avoir un casier judiciaire vierge de toute condamnation incompatible avec l’exercice du métier,
  • être en règle avec les obligations du service national (les plus de 25 ans en sont exemptés, les moins de 25 ans doivent avoir accompli la Journée Défense et Citoyenneté (JDC) ou détenir une attestation provisoire de participation délivrée par le Centre du Service National),
  • jouir de ses droits civiques,
  • avoir les aptitudes physiques requises pour le métier.

1.1 Conditions d’accès au Concours externe et interne des Agents de la Police Scientifique
1.2 Conditions d’accès au recrutement sans concours

1.1 Conditions d’accès au Concours externe et interne des Agents de la Police Scientifique

Pour passer le concours externe, le candidat doit en plus des conditions générales :

  • avoir 18 ans au minimum à la date de la 1ère épreuve du concours,
  • être titulaire d’un niveau d’étude V (CAP/BEP/Brevet des collèges), OU détenir une qualification reconnue équivalente (les diplômes étrangers sont acceptés), OU justifier d’une activité professionnelle d’au moins 3 ans dans la même catégorie socio-professionnelle (niveau 52 de la nomenclature INSEE) que le métier d’agent spécialisé.

À noter : les parents de 3 enfants et les sportifs de haut niveau sont exemptés de la condition de diplôme.

Pour passer le concours interne, le candidat doit en plus des conditions générales :

  • être fonctionnaire ou agent contractuel de la fonction publique de l’État, de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière,
  • avoir au moins 1 an de service public à son actif au 1er janvier de l’année des concours,
  • être encore en service, en détachement ou en congé parental à la date de clôtures des inscriptions.

1.2 Conditions d’accès au recrutement sans concours

Il est également possible d’être recruté sans concours grâce à 2 dispositifs :

  • les emplois réservés,
  • le recrutement des travailleurs handicapés.

Le candidat à ces recrutements doit tout d’abord répondre aux conditions communes de recrutement dans la fonction publique déjà évoquées (nationalité française, casier judiciaire vierge, etc.) et doit aussi être titulaire d’un diplôme de niveau V (CAP / BEP / DNB). Mais également correspondre à une des conditions spécifiques.

  • Conditions spécifiques pour être recruté grâce aux emplois réservés :

– avoir une pension d’invalidité militaire, être victime civile de guerre ou d’actes terroristes,
– être Sapeur Pompier Volontaire victime d’un accident ou atteint d’une maladie en lien avec son service,
– avoir été victime d’un accident au cours d’un service pour la collectivité ou pendant l’assistance d’une personne en danger,
– être le conjoint ou l’enfant de ces victimes,
– être orphelin de guerre et pupille de la nation,
– être un enfant de Harkis.

Les candidatures des bénéficiaires listés ci-dessus ont la priorité, mais les postes ouverts grâce à ce recrutement sont également accessibles aux militaires (gendarmes y compris) ayant quitté l’institution depuis au moins 3 ans et aux militaires en activité depuis au moins 4 ans.

  • Conditions pour être recruté en tant que travailleur handicapé :

– être reconnu travailleur handicapé par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées CDAPH (ancien COTOREP),
– être titulaire d’un diplôme de niveau V : CAP/BEP/Diplôme National du Brevet (DNB) ou d’un titre professionnel d’un niveau équivalent enregistré par le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

La majorité des emplois d’ASPTS sont recrutés par les concours externe et interne. À titre d’exemple, en 2019, 159 places ont été ouvertes au recrutement dont :

– 87 aux candidats du concours externe,
– 47 aux candidats du concours interne,
– 16 grâce au dispositif des emplois réservés,
– 9 aux travailleurs handicapés.

ASPTS qui photographie des pièces à conviction

2. Organisation, date et inscription aux concours d’ASPTS 2021

2.1 Organisation du Concours
2.2 Dates des Concours 2021
2.3 Comment s’inscrire aux Concours

2.1 Organisation du concours

Les concours sont déconcentrés, c’est à dire que les sessions de recrutement sont organisées par zone géographique par les Secrétariats Généraux pour l’Administration du Ministère de l’Intérieur (SGAMI) de métropole et les Secrétariats Généraux pour l’Administration de la Police (SGAP) d’Outre-mer :

  • SGAMI Paris (75-77-78-91-92-93-94-95),
  • SGAMI Nord (02-59-60-62-80),
  • SGAMI Sud (04-05-06-13-2A-2B-30-34-48-66-83-84),
  • SGAMI Sud-Ouest (16-17-19-23-24-33-40-47-64-79-86-87),
  • SGAMI Sud-Est (01-03-07-15-26-38-42-43-63-69-73-74),
  • SGAMI Est (08-10-25-51-52-54-55-57-67-68-88-21-39-58-70-71-89-90),
  • SGAMI Ouest (14-18-22-27-28-29-35-36-37-41-44-45-49-50-53-56-61-72-76-85),
  • SATP Guadeloupe (971),
  • SATP Martinique (972)
  • SATP Mayotte (976),
  • SGAP Polynésie française (987).

Les candidats peuvent s’inscrire à n’importe quel concours, quel que soit leur lieu d’habitation, mais les épreuves et les affectations auront nécessairement lieu dans un des départements affilié au SGAMI organisateur.

Par exemple, si un candidat décide de passer le concours SGAMI Nord, le centre d’examen et le poste où il sera affecté s’il est admis seront nécessairement dans l’un des départements suivant :

  • l’Aisne (02),
  • le Nord (59),
  • l’Oise (60),
  • le Pas de Calais (62),
  • La Somme (80).

Le candidat a le droit de s’inscrire à plusieurs concours la même année, il doit simplement s’assurer que les dates des épreuves des différents SGAMI n’ont pas lieu en même temps.

En 2020, 149 postes sont disponibles (99 pour le concours externe et 50 pour le concours interne), 18 places seront attribuées à des emplois réservés et 10 places seront offertes aux travailleurs handicapés.

2.2 Dates des concours 2021

Important : les dates des concours ASPTS 2021 ne sont pas encore connues. À titre indicatif, nous vous laissons les dates de 2020.

Chaque année, les SGAMI, SGAP et SATP publient un avis d’ouverture. On y trouve les dates des concours pour chaque zone : dates d’ouverture et de clôture des inscriptions, des épreuves d’admissibilité et d’admission des concours. Un arrêté fixant les modalités d’organisation et le nombre de postes offerts est publié dans un second temps.

Les inscriptions ont généralement lieux entre mars et avril. La prochaine session de recrutement aura donc lieu en mars/avril 2020. Généralement, tous les SGAMI ouvrent des postes annuellement, seuls les recrutements des SATP et des SGAP d’outre-mer ont été irréguliers d’une année à l’autre.

Avec l’épidémie de coronavirus survenue en début d’année 2020, les SGAMI ont prolongé la durée d’inscription et modifié les dates des concours. Toutes les dates des concours ne sont pas encore disponibles mais il est conseillé de consulter régulièrement la page des calendriers des concours de la police.

  • PARIS : inscriptions jusqu’au 30 juin 2020, épreuves d’admissibilité le 3 septembre 2020,
  • NORD : inscriptions jusqu’au 15 mai 2020, date d’épreuves indisponible pour le moment,
  • OUEST : inscriptions jusqu’au 18 mai 2020, épreuves d’admissibilité le 30 juin 2020, épreuves d’admission du 31 août au 4 septembre 2020,
  • SUD-OUEST : inscriptions jusqu’au 21 mai 2020, date d’épreuves indisponible pour le moment, épreuves d’admission prévues au mois de juin 2020,
  • SUD : inscriptions jusqu’au 22 mai 2020, date d’épreuves indisponible pour le moment, épreuves d’admission prévues au mois de juin 2020 pour le concours interne et à partir du 5 octobre 2020 pour le concours externe,
  • SUD-EST : inscriptions jusqu’au 19 mai 2020, date d’épreuves indisponible pour le moment, épreuves d’admission prévues au mois de juin 2020,
  • EST : inscriptions jusqu’au 15 mai 2020, date d’épreuves indisponible pour le moment, épreuves d’admission prévues au mois de juin 2020,
  • GUADELOUPE : inscriptions jusqu’au 28 mai 2020, épreuves d’admissibilité le 3 septembre 2020, épreuves d’admission prévues pour la mi-octobre 2020,
  • MARTINIQUE : inscriptions jusqu’au 31 mars 2020, date d’épreuves indisponible pour le moment,
  • MAYOTTE : inscriptions jusqu’au 24 mars 2020, date d’épreuves indisponible pour le moment, épreuves d’admission à partir du 25 mai 2020 pour le concours externe,
  • POLYNÉSIE FRANÇAISE : pas d’informations.

2.3 Comment s’inscrire aux Concours

Le candidat peut s’inscrire en ligne ou avec un dossier papier. Le lien d’inscription en ligne se trouve sur le calendrier à partir de l’annonce officielle des dates. S’il choisit l’inscription en ligne, le candidat est en mesure de consulter et de modifier son dossier jusqu’à la date limite d’inscription.

Il est également possible de télécharger le dossier d’inscription, de le retirer au bureau de recrutement des SGAMI ou de faire une demande écrite pour se le faire envoyer par courrier.

Une fois rempli et signé, le dossier doit être renvoyé par courrier au SGAMI organisateur avant la date de clôture des inscriptions, le cachet de la poste faisant foi.

3. Recrutement sans concours des ASPTS

3.1 Recrutement des Emplois Réservés
3.2 Recrutement des Travailleurs Handicapés

3.1 Recrutement des Emplois Réservés

L’arrêt ministériel fixe le nombre de places offertes tous dispositifs confondus, dont le nombre d’emplois réservés. Le calendrier des inscriptions est ensuite affiché sur le calendrier des concours externes.

Avant tout, le candidat (victime civile de guerre, orphelin de guerre, etc.) doit constituer un passeport professionnel auprès du service de l’Office National des Anciens Combattants et victimes de guerre (ONAC). Il est conseillé de faire la démarche dès que possible, bien avant l’ouverture des recrutements, car la procédure peut prendre du temps.

Le candidat devra détailler son parcours, ses formations, ses diplômes, ses compétences et ses souhaits à un conseiller afin de déterminer avec lui le métier vers lequel il peut s’orienter.

À la fin de cette procédure, le candidat est inscrit sur une liste d’aptitude à exercer le métier choisi. Grâce à cette inscription, il sera en mesure de postuler aux emplois réservés ouverts dans ce domaine pendant 5 ans.

À noter : il doit absolument avoir mentionné dans son passeport le domaine de la police scientifique s’il veut postuler à un emploi réservé d’ASPTS.

Une fois que des emplois réservés sont ouverts, le candidat pourra télécharger le dossier d’inscription. Il doit le renvoyer complété, daté et signé accompagné de son passeport professionnel, à l’adresse suivante :

Division de l’Organisation des Concours et des Dispositifs Professionnels
Emplois réservés
73, rue Paul Diomède
BP 144
63020 Clermont-Ferrand Cedex

Son dossier y est étudié par un jury. S’il est présélectionné, le candidat est convoqué à passer des tests psychotechniques non notés pour évaluer son profil psychologique. Il passe ensuite un entretien oral de 20 minutes pour tester sa motivation et ses capacités à exercer l’emploi d’ASPTS.

3.2 Recrutement des Travailleurs Handicapés

Le recrutement est très similaire à celui des emplois réservés. Le candidat constitue un dossier de candidature généralement composé de :

  • une lettre de motivation,
  • un Curriculum Vitae,
  • une fiche d’inscription téléchargeable sur le site de recrutement de la police,
  • une attestation de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées,
  • une copie de la carte de nationalité française et une copie des diplômes.

Une commission étudie chaque dossier et sélectionne les candidats qu’elle souhaite rencontrer pour un entretien oral d’admission de 20 minutes. Un travailleur handicapé peut également choisir de passer les concours (interne ou externe selon sa situation) et demander un aménagement des épreuves.

ASPTS qui analyse des munitions

4. Épreuves des Concours d’Agent Spécialisé de la Police Technique et Scientifique

Selon le SGAMI organisateur, la convocation aux épreuves est envoyée par e-mail ou par courrier environ 10 jours avant le début des épreuves. C’est au candidat de se renseigner auprès du bureau de recrutement s’il n’a pas reçu sa convocation dans ces délais.

Le concours se déroule en 2 phases, les épreuves d’admissibilité (épreuves écrites) et les épreuves d’admission (oral). Elles ont généralement lieu entre avril et juillet. En raison des circonstances exceptionnelles, les concours de l’année 2020 sont reportés (voir partie 2.2).

Les épreuves sont identiques pour les 2 concours (externe et interne). À l’issue des épreuves, le jury additionne les points obtenus aux 4 épreuves (multipliés par leurs coefficients), pour obtenir le nombre total de points obtenus par le candidat au concours. Le jury arrête la liste des admis et les classe par ordre de mérite (selon leur note).

4.1 Épreuves d’Admissibilité du Concours
4.2 Épreuves d’Admission du Concours

4.1 Épreuves d’Admissibilité du Concours

Toute note inférieure à 5/20 à l’une des 2 épreuves écrites est éliminatoire. Le candidat admis aux épreuves d’admissibilité est convoqué aux épreuves d’admission.

4.1.1 Questions à Choix Multiple (2h – coefficient 2)
4.1.2 Épreuve de Compréhension et de Rédaction (2h – coefficient 1)
4.1.3 Tests psychotechniques (2h – non notés)

4.1.1 Questions à Choix Multiple (2h – coefficient 2)

Pendant 2h, le candidat doit répondre à plusieurs questions et résoudre des problèmes de mathématiques, Sciences de la Vie et de la Terre (SVT), biologie et physique-chimie. Les calculatrices sont parfois autorisées.

  • Exemple de questions (QCM 2018 SGAMI Sud-ouest) :

– La décomposition de 2100 en produit de facteurs premiers est :

1) 2² x 3² x 5² x 7²
2) 2 x 3 x 5 x 7
3) 2² x 3 x 5² x 7
4) 2³ x 3 x 5² x 7

– Un carré subit une augmentation de rapport k. Son périmètre passe alors de 50 cm à 100 cm. Quelle est la nouvelle aire ?

1) 400 cm²
2) 625 cm²
3) 375 cm²
4) 750 cm²

– Le granit est une roche cristalline formée d’un mélange hétérogène de 4 éléments : quartz, feldspath, biotite et minéraux secondaires. Un bloc granit est composé de :

1) 28 % de quartz
2) 53 % de feldspath
3) 11 % de biotite
4) 2 dm³ de minéraux secondaires

– L’ADN est une molécule constituée :

1) d’une séquence de bases
2) d’un assemblage d’acides aminés
3) de 2 brins
4) d’acides nucléiques

  • Exemple Annales QCM 2019 SGAMI Nord) :

Le professeur choisit trois nombres entiers relatifs consécutifs rangés dans l’ordre croissant. Leslie calcule le produit du troisième nombre par le double du premier. Jonathan calcule le carré du deuxième nombre puis il ajoute 2 au résultat obtenu.

1. Leslie a écrit le calcul suivant :11×(2×9), Jonathan a écrit le calcul suivant : 102+2.
a. Effectuer les calculs précédents.
b. Quels sont les trois nombres entiers choisis par le professeur ?

2. Le professeur choisit maintenant trois nouveaux nombres entiers. Leslie et Jonathan obtiennent alors tous les deux le même résultat.
a. Le professeur a-t-il choisi 6 comme deuxième nombre ?
b. Le professeur a-t-il choisi −7 comme deuxième nombre ?

*****

Un stylo posé immobile sur une table est soumis :

1) à deux forces qui se compensent : la réaction de la table sur le stylo et le poids du stylo.
2) à une seule force : la réaction de la table sur le stylo.
3) à une seule force : le poids du stylo.

*****

– Vrai ou faux : L’ovule est le gamète mâle ?
– Où est situé l’embryon pendant la grossesse ?
– Vrai ou faux : La procréation médicalement assistée est une méthode contraceptive ?
– Vrai ou faux : L’IVG est un moyen d’empêcher la fécondation ?
– Quel est le rôle du placenta ?
– Le placenta filtre-t-il les substances toxiques comme le tabac et l’alcool ?

À noter : le programme des épreuves correspond au programme enseigné en 3ème.

4.1.2 Épreuve de Compréhension et de Rédaction (2h – coefficient 1)

Le candidat dispose d’un texte d’ordre général d’environ 350 mots. À partir de ce texte, il doit répondre à 6/8 questions. Cette épreuve sert à évaluer la capacité du candidat à comprendre, retranscrire et ordonner les idées principales d’un texte.

Exemple de texte (Annales SGAMI Nord 2019) :

“Histoire de ma vie”

Je ne crois pas avoir revue cette maison de Chaillot depuis 1808, car, après le voyage d’Espagne, je n’ai plus quitté Nohant (1) jusqu’après l’époque où mon oncle vendit à l’État sa petite propriété,

qui se trouvait sur l’emplacement destiné au palais du roi de Rome (2). Que je me trompe ou non, je plaçerai ici ce que j’ai à dire de cette maison, qui était alors une véritable maison de campagne, Chaillot n’étant point bâti comme il l’est aujourd’hui.

C’était l’habitation la plus modeste du monde, je le comprends aujourd’hui que les objets restés dans ma mémoire m’apparaissent avec leur valeur véritable. Mais à l’âge que j’avais alors c’était un paradis. Je pourrais dessiner le plan du local et celui du jardin tant ils me sont restés présents.

Le jardin était un carré long, fort petit en réalité, mais qui me semblait immense, quoique j’en fisse le tour deux cent fois par jour. Il était régulièrement dessiné à la mode d’autrefois ; il y avait des fleurs et des légumes ; pas la moindre vue, car il était tout entouré de murs ; mais il y avait au fond une terrasse sablée à laquelle on montait par des marches en pierre, avec un grand vase de terre cuite classiquement bête de chaque côté, et c’était sur cette terasse, lieu idéal pour moi, que se passaient nos grand jeux de bataille, de fuite et de poursuite.

C’est là aussi que j’ai vu des papillons pour la première fois et de grandes fleurs de tournesol qui me paraissaient avoir cent pieds de haut. Un jour, nous fûmes interrompues dans nos jeux par une grande rumeur au-dehors. On criait Vive l’empereur (3), on marchait à pas précipités, on s’éloignait et les cris continuaient toujours. L’empereur passait en effet à quelque distance et nous entendions le trot des chevaux et l’émotion de la foule. Nous ne pouvions pas voir à travers le mur, mais ce fut bien beau dans mon imagination, je m’en souviens, et nous criâmes de toutes nos forces : Vive l’empereur ! transportées d’un enthousiasme sympathique

George Sand, Histoire de ma vie, 1854, Éditions de la Pléiade.

“Texte extrait du chapitre XI de “Histoire de ma vie”, ou l’auteur George Sand évoque les premières années de son enfance. En compagnie de sa mère, elle se rendait fréquemment chez un oncle et une tante qui habitaient à Chaillot, qui était alors un village près de Paris. Elle y retrouvait Clotilde, une cousine de son âge.”

  • Questions de Compréhension :

– Six fautes se sont glissées dans le texte. Retrouvez-les et corrigez-les dans le tableau à la suite.
– En quoi l’habitation et le jardin tels qu’ils étaient réellement s’opposent-ils au souvenir qu’en a conservé la narratrice ?
– Quel est le ton de ce texte ? Pourquoi ?
– Vous définirez ce qu’est un synonyme et en donnerez un pour “modeste” dans le sens du texte. “C’était l’habitation la plus modeste du monde”. Vous proposerez ensuite un antonyme du mot, toujours dans le sens du texte.

  • Production d’un écrit court sous forme de composition :

Ce texte autobiographique fait notamment état de la distorsion entre les souvenirs de l’auteure et la réalité, factuelle, de l’ancienne propriété de son oncle.

Il s’agira pour vous d’exprimer à la suite, en 40 lignes au plus, votre avis sur les conséquences d’un raisonnement fondé sur les seuls sentiments. Vous étaierez votre argumentaire d’exemples pris dans l’actualité récente.

4.1.3 Tests psychotechniques (2h – non notés)

Ces tests consistent en une série de questions. Ils seront analysés par un psychologue afin de mieux identifier le profil psychologique et la personnalité du candidat. La synthèse de cette analyse est fournie au jury pour l’aider à évaluer si le profil psychologique du candidat est compatible avec les missions de la police technique et scientifique.

4.2 Épreuves d’Admission du Concours

La phase d’admission est composée de 1 ou 2 épreuves : un entretien oral et une épreuve de langue facultative. Les épreuves sont communes aux 2 concours (interne et externe).

  • Entretien avec le jury (5 mn de présentation/15 mn d’échange – coefficient 3) :

Le candidat commence en présentant son parcours. Puis le jury pose des questions pour apprécier ses compétences et ses motivations. Le jury peut également lui poser des questions de mise en situation pour évaluer sa manière de réagir. Une note inférieure à 5/20 est éliminatoire.

  • Épreuve orale de langue étrangère (15 mn – coefficient 1) :

Le candidat choisit à l’inscription la langue qu’il veut passer : allemand, anglais, espagnol ou italien. Il échange pendant 15 minutes avec le jury. Seuls les points supérieurs à 10 sur 20 sont comptabilisés dans la note finale du candidat.

ASPTS qui analyse des fibres textiles

5. Affectation, Formation et Titularisation des Agents de la Police Scientifique

Avant d’être définitivement admises, les nouvelles recrues devront passer :

  • une visite médicale comprenant un entretien avec un médecin agréé (prise de tension, taille, poids, etc.) et des tests (visuel, auditif, urinaire, etc.),
  • une enquête de moralité, les recherches sont souvent faites sans la participation du futur ASPTS, mais il est possible qu’il soit convoqué au commissariat pour la vérification de certaines informations.

Si les deux examens sont favorables, le candidat est définitivement confirmé par l’agrément du ministre de l’Intérieur.

5.1 Affectation
5.2 Formation
5.3 Titularisation

5.1 Affectation

Le candidat au concours ne choisit pas une spécialité à l’inscription. Une fois admis, il exprime ses souhaits parmi la liste de postes vacants au moment du concours. Les lauréats les mieux classés à l’issue des épreuves choisissent en priorité.

Les services d’affectation possibles sont :

  • dans un commissariat au sein :

– d’une Base Technique (BT),
– d’un Groupe d’Enquête Criminalistique (GEC),
– d’une Antenne Locale de Police Technique (ALPT) à Paris,
– d’un Service Local de Police Technique (SLPT).

  • dans une antenne ou une direction régionale de Police Judiciaire au sein :

– d’un Service Local d’Identité Judiciaire (SLIJ),
– d’un Service Régional d’Identité Judiciaire (SRIJ),
– d’un Service Local d’Informatique et de Traces Technologiques (SLITT),
– d’un Service Régional d’Informatique et de Traces Technologiques (SRITT),
– d’une Brigade de Police Technique et Scientifique (BPTS).

  • au laboratoire de toxicologie de la préfecture de police de Paris.
  • dans un Laboratoire de Police Scientifique (LPS) à Lille, Lyon, Marseille, Paris ou Toulouse au service :

– incendie et explosion,
– balistique,
– stupéfiants,
– toxicologie,
– documents et traces,
– biologie,
– physique-chimie.

Les candidats recrutés par voie de concours ou grâce au dispositif des emplois réservés sont nommés stagiaires pendant 1 an.

Les postes offerts aux emplois réservés et aux travailleurs handicapés sont connus dès la publication de l’avis de recrutement. S’ils sont admis, ils seront affectés aux postes pour lesquels ils ont postulé.

Les travailleurs handicapés sont recrutés sur la base d’un contrat d’une année, renouvelable une fois. S’ils sont jugés aptes à exercer les fonctions occupées pendant leur contrat, ils seront titularisés.

5.2 Formation

Tous les candidats suivront une formation initiale obligatoire pendant cette période probatoire d’un an. Le stagiaire est tout d’abord intégré dans son service. Ensuite, il alterne entre cours théoriques, stage pratique et travail dans son service.

Une partie de la formation est commune à toutes les recrues puis selon leur affectation, ils recevront un apprentissage spécifique :

  • Tronc commun :

Cette partie de la formation a lieu à l’École Nationale de Police (ENP) de Nîmes. Elle est commune aux agents et aux techniciens. Pendant 6 semaines, l’agent se familiarise avec son futur environnement de travail (organisation et rôles du personnel de la police nationale, notions en droit et procédure pénale, déroulement d’une enquête, etc.). Il acquiert les compétences de base communes à tous les policiers.

  • Stage en immersion :

Il se déroule avant ou après la formation de tronc commun dans la région d’affectation de la nouvelle recrue. Il dure 2 semaines : quelques jours pour découvrir les différents services d’un commissariat et 1 semaine dans un service partenaire (Samu, pompier, institut médico-légal, etc.).

  • Module d’adaptation au premier poste occupé dans le grade :

Elle a lieu à Écully au sein du Service Central de la Police Technique et Scientifique (SCPTS). Le stagiaire y apprend les techniques utilisées dans son service d’affectation.

En fonction du poste occupé, la durée des modules obligatoires varie entre 3 à 8 semaines :

– Identité judiciaire / “PTS base” (2 semaines) : module commun à tous les stagiaires, il est prérequis pour passer le PTS 1 et le PTS 2,

– Service d’intervention / “PTS” (5 semaines) : les ASPTS stagiaires apprennent à rechercher et prélever les indices et les traces sur une scène d’infraction dans le respect des procédures de qualité, de sécurité et d’hygiène,

– Révélations physico-chimiques / “PTS 2” (13 jours) : les élèves apprennent les différentes méthodologies de révélation des empreintes (traces papillaires),

– Module complémentaire au “PTS 2” (1 à 4 jours),

– Informatique et traces technologiques (3 semaines),

– Module laboratoire (2 semaines).

Important : il faut bien choisir le service que l’on souhaite intégrer, car les personnes affectées dans certains services (BT/GEC par exemple) ne suivront qu’une formation limitée (niveau 1), ce qui peut restreindre leurs choix futur de carrière. Il est possible d’accéder à ces modules complémentaires en formation continue en cas de demande de mutation dans un service demandant un niveau de formation plus approfondi (niveau 2), mais les délais de mutation seront plus longs.

5.3 Titularisation

Les modules sont sanctionnés par une habilitation. Une fois toutes les habilitations nécessaires obtenues, le stagiaire est considéré apte à travailler en autonomie et sera titularisé à l’issue de l’année de probation.

Il devient fonctionnaire de la fonction publique d’État au grade d’agent spécialisé du corps d’emploi des ASPTS.

Pendant sa période de stage l’ASPTS est rémunéré. À sa titularisation, un ASPTS au 1er échelon du grade d’agent spécialisé touche 2.047,44€ net par mois en région parisienne, et 1.906,95€ net en province.

Il perçoit également des indemnités / primes qui viennent s’ajouter en fonction de sa situation personnelle (nombre d’enfants, heures supplémentaires, etc.).