Concours de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (CPIP)

Vous souhaitez devenir conseiller pénitentiaire ? Ça tombe bien, nous avons préparé le guide complet des concours CPIP 2020. Vous y trouverez toutes les informations à jour (suite de la réforme du 30 janvier 2019) pour vous inscrire et réussir les concours haut la main. (Si vous préférez devenir surveillant pénitentiaire, vous pouvez consulter le guide du concours de gardien de prison.)

Conseiller Pénitentiaire d'Insertion et de Probation

Pour travailler en tant que conseiller pénitentiaire, les candidats doivent intégrer le ministère de la Justice au sein de la fonction publique d’État. Le métier est composé de 3 corps d’emploi :

  • le corps des Chefs de service pénitentiaires d’insertion et de probation (en voie d’extinction),
  • le corps des Directeurs des services pénitentiaires d’insertion et de probation (Catégorie A depuis le 30/01/19).

Pour devenir CPIP, le candidat a plusieurs choix selon son profil :

  • un concours externe, destiné aux candidats externes à la fonction publique,
  • un concours interne réservé aux fonctionnaires et aux agents contractuels des 3 fonctions publiques,
  • un recrutement sans concours pour les bénéficiaires des emplois réservés et les travailleurs handicapés.

1. Conditions d’accès aux Concours de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation
2. Organisation, date et inscription aux Concours CPIP 2020
3. Recrutement sans concours des Conseillers Pénitentiaires
4. Épreuves des Concours de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation
5. Affectation, formation et titularisation des Conseillers Pénitentiaires
6. Recevoir une documentation gratuite pour réussir le concours de CPIP

Pénitentiaire - Haut - Servais

  • Réussir son Concours Pénitentiaire - Documentation Gratuite
  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

1. Conditions d’accès aux Concours de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

Toutes les personnes souhaitant intégrer la fonction publique doivent respecter certaines conditions, quel que soit le mode de recrutement utilisé :

  • être de nationalité française,
  • jouir de ses droits civiques,
  • avoir le bulletin N° 2 de leur casier judiciaire vierge de toute condamnation incompatible avec l’exercice du métier,
  • être en position régulière au regard des obligations du service national,
  • être jugé apte physiquement à exercer le métier visé.

1.1 Conditions d’accès aux Concours Externe et Interne
1.2 Conditions d’accès au Recrutement Sans Concours

1.1 Conditions d’accès aux Concours Externe et Interne

En plus des conditions générales que nous venons de voir, un candidat qui veut passer le concours externe, doit également répondre à certaines conditions spécifiques :

  • être titulaire d’un niveau BAC+3 * (niveau Licence),

OU

  • détenir un diplôme de niveau BAC+3 dans les domaines sociaux ou éducatifs : Diplôme d’État (DE) d’éducateur spécialisé ou un DE d’assistant de service social, etc.,

OU

  • détenir un diplôme ou un titre reconnu équivalent (y compris les diplômes étrangers).

A noter : les parents de 3 enfants et les sportifs de haut niveau sont exemptés de l’obligation de diplôme.

* Important : la condition de diplôme passe du BAC+2 au BAC+3 entre le concours 2019 et le concours 2020, à la suite du positionnement du corps des CPIP en catégorie A.

Pour être admis à passer le concours interne, le candidat doit :

  • être fonctionnaire ou agent d’une des trois fonctions publiques (d’État, territoriale ou hospitalière),
  • pouvoir justifier d’au moins 4 ans de service public au 1er janvier de l’année des concours,
  • être encore en service à la date des inscriptions.

1.2 Conditions d’accès au Recrutement Sans Concours :

Chaque année, plusieurs emplois sont uniquement ouverts à des recrutements sans concours :

  • les emplois réservés,
  • les postes ouverts aux travailleurs handicapés.

Même s’il ne passe pas de concours, le candidat à ces emplois doit répondre aux conditions générales de recrutement de la fonction publique (nationalité française, droit civique, service national, etc.). Il doit également répondre à des conditions particulières à chaque dispositif.

  • Conditions spécifiques pour être recruté à un emploi réservé :

– être titulaire d’un diplôme de BAC+3 ou d’un titre équivalent,
– recevoir une pension d’invalidité militaire, être victime civile de guerre ou d’actes terroristes,
OU
– avoir été victime d’un accident lors de son service pour la collectivité ou pendant l’assistance d’une personne en danger, être le conjoint ou l’enfant de ces victimes,
OU
– être orphelin de guerre et pupille de la nation,
OU
– être un descendant de Harkis.

Les militaires en activité depuis au moins 4 ans ou ayant quitté l’institution depuis au moins 3 ans peuvent également bénéficier de ce dispositif, mais leur candidature n’est pas prioritaire.

  • Conditions pour postuler en tant que travailleur handicapé :

– avoir reçu la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH),
– être titulaire d’un diplôme de BAC+3 ou d’un titre équivalent.

Les travailleurs handicapés peuvent également demander à passer le concours interne ou externe (selon son profil). Un travailleur handicapé peut également choisir de passer les concours (interne ou externe selon sa situation). Il pourra demander l’aménagement des épreuves lors de son inscription.

Les concours restent la principale voie de recrutement. À titre d’exemple, en 2019, sur les 286 places offertes :

  • 172 sont ouvertes aux candidats du concours externe,
  • 114 aux candidats du concours interne,
  • 29 aux emplois réservés,
  • 17 aux travailleurs handicapés.

2. Organisation, date et inscription aux Concours de CPIP 2020

2.1 Organisation des Concours
2.2 Dates des Concours 2020
2.3 Comment s’inscrire aux Concours

2.1 Organisation des Concours

Les concours sont organisés par le ministère de la Justice. Les épreuves du concours externe et interne ont lieu simultanément, même si leur contenu est différent.

Le concours et l’affectation sont nationaux. Autrement dit, les candidats passent le même concours, en même temps, partout en France et pourront être affectés n’importe où en France.

Seuls les concours de Polynésie française et en Nouvelle-Calédonie peuvent être à affectation locale, autrement dit, les candidats ne peuvent être affectés que sur ces territoires. Ce n’est pas le cas des départements d’outre-mer dont les candidats dépendent du concours national.

Si un concours à affectation locale et un concours à affectation nationale sont organisés en même temps, les candidats doivent choisir l’un ou l’autre à leur inscription.

2.2 Dates des Concours 2020

Chaque année, le ministère de la Justice publie un arrêté autorisant l’ouverture des concours au titre de l’année en cours. Il annonce les dates d’ouverture et de clôture des inscriptions, des épreuves d’admissibilité et d’admission des concours.

Cet arrêté est habituellement publié au mois de septembre. Il n’était toujours pas publié début octobre. Nous avons reçu la confirmation de la Direction de l’Administration Pénitentiaire que les inscriptions pour le concours des Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (CPIP) 2020 seront ouvertes le 14 octobre 2019.

Nous avons également reçu la confirmation que les épreuves ne changeront pas en 2020 malgré le passage du métier en catégorie A en janvier 2019. Elles seront revues pour le concours 2021.

Dans un second temps, un arrêté fixant les modalités d’organisation sera publié. Il donne le nombre de postes offerts par voie de recrutement (concours, emplois réservés, travailleurs handicapés).

2.3 Comment s’inscrire aux Concours

Pour s’inscrire, le candidat doit se rendre sur la page d’inscription du ministère de la Justice.

Une fois que l’avis de recrutement est publié, vous y trouverez le lien vers la page d’inscription.

L’inscription peut se faire en ligne ou à l’aide d’un dossier papier. Le candidat renseigne ses informations d’état civil, son parcours professionnel et ses diplômes et valide son inscription.

Lorsque le candidat choisit l’inscription en ligne aux concours de CPIP, il peut modifier ou annuler son inscription jusqu’à la date de clôture des inscriptions. Pour cela, le candidat doit se munir du numéro d’inscription et de certificat qu’il a reçu dans l’e-mail de confirmation de son inscription.

Si le candidat choisit l’inscription papier, il devra télécharger le dossier sur la page d’inscription ou écrire à l’adresse suivante pour demander l’envoi du dossier à son domicile :

Ministère de la Justice
Direction de l’administration pénitentiaire
Bureau du recrutement et de la formation du personnel
Section du recrutement – Concours de conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation
13 place Vendôme
75042 Paris Cedex 01

À noter : si le candidat a une expérience de 3 ans minimum dans un métier de la filière sécurité ou socio-éducatif ou relevant de l’administration pénitentiaire, il peut choisir de passer une épreuve orale de Reconnaissance des Acquis d’Expérience Professionnelle (RAEP) au lieu de l’épreuve orale commune. Dans ce cas, un lien d’inscription différent lui sera proposé.

Il devra également télécharger le dossier RAEP, y détailler son parcours professionnel et renvoyer le tout (dossier d’inscription, dossier RAEP et pièces justificatives demandées) par courrier.

À titre d’exemple, vous pouvez consulter le dossier des concours 2019.

CPIP qui a réussi son concours

3. Recrutement Sans Concours des Conseillers Pénitentiaires

3.1 Recrutement des Emplois Réservés
3.2 Recrutement des Travailleurs Handicapés

3.1 Recrutement des Emplois Réservés

Le candidat (victime civile de guerre, orphelin de guerre, etc.), souhaitant bénéficier de cette possibilité, doit tout d’abord entamer des démarches auprès du service de l’Office National des Anciens Combattants et victimes de guerre (ONAC). Avec l’aide d’un conseiller, il établira un passeport professionnel.

Ensemble, ils listent les expériences, les qualités et les compétences du candidat pour définir le domaine professionnel dans lequel il pourra se diriger. Il sera ensuite inscrit sur une liste d’aptitude à exercer ce métier. Cette inscription lui permet de postuler aux emplois réservés dans le domaine choisi pendant 5 ans.

À noter : les démarches auprès de l’ONAC n’ont rien à voir avec les services pénitenciers. Il est conseillé d’entamer la démarche bien avant les concours pour ne pas risquer de rater la période de recrutement.

Lorsque les emplois réservés sont ouverts, le ministère consulte les listes d’aptitude pour sélectionner les profils qui conviendront. Le candidat intéressé peut également envoyer sa candidature accompagnée de son passeport professionnel et d’une lettre de motivation à la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires (DISP) qui recrute.

Si sa candidature est retenue, il est convoqué à passer un entretien oral afin d’apprécier sa motivation et ses capacités à exercer l’emploi de conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation.

À noter : suite au passage du corps d’emploi à la catégorie A, le dispositif des emplois réservés est susceptible de disparaître pour le poste de CPIP. À suivre !

3.2 Recrutement des Travailleurs Handicapés

Un avis de recrutement à part entière est publié chaque année pour le recrutement des travailleurs handicapés. La procédure y est entièrement détaillée. L’avis liste le nombre de postes ouverts par la DISP.

Le candidat postule à la Direction Générale dans laquelle il souhaite être recruté. S’il réussit le recrutement, il sera affecté dans la région où il a postulé.

Pour postuler, il établit un dossier de candidature généralement composé de :

  • un Curriculum Vitae (CV),
  • une lettre de motivation,
  • la notification délivrée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) reconnaissant la qualité de travailleur handicapé,
  • un certificat établi par un médecin agréé attestant de la compatibilité du handicap avec le poste envisagé,
  • une copie de la carte de nationalité française et une copie des diplômes.

Si son dossier est sélectionné, il est convoqué pour un entretien oral d’admission d’environ 20 minutes. Pendant cette épreuve, la commission cherchera à évaluer sa motivation et ses compétences pour exercer le métier de CPIP.

4. Épreuves des Concours de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

La convocation aux épreuves est envoyée par courrier environ 15 jours avant le début des épreuves. Le candidat qui n’a pas reçu sa convocation dans ces délais doit contacter le Bureau des métiers, du recrutement et de la formation de la Direction de l’administration pénitentiaire.

La convocation indique le lieu et les dates des épreuves, qui ont généralement lieu au siège des Directions Interrégionales des Services Pénitentiaires (DISP).

Le concours se déroule en 2 temps, les épreuves d’admissibilité et les épreuves d’admission. Elles ont généralement lieu entre avril et juillet. Les épreuves sont différentes pour le concours externe et interne.

À noter : le candidat admis aux épreuves d’admissibilité (concours interne et externe) est convoqué, avant les épreuves d’admission, à suivre un stage de sensibilisation de deux jours en milieu pénitentiaire.

Une note inférieure à 5/20 à l’une des épreuves du concours est éliminatoire. À l’issue des épreuves, le jury multiplie les notes obtenues à chaque épreuve par leur coefficient respectif. La somme de ces notes constitue le total des points du candidat au concours. En fonction de cette note, le jury classe les lauréats par ordre de mérite.

4.1 Épreuves du Concours Externe de CPIP
4.2 Épreuves du Concours Interne de CPIP

4.1 Épreuves du Concours Externe de CPIP

4.1.1 Épreuves d’Admissibilité du Concours Externe
4.1.2 Épreuve d’Admission du Concours Externe

4.1.1 Épreuves d’Admissibilité du Concours Externe

  • Composition de culture générale (4h – coefficient 3)

À partir d’un texte d’ordre général relatif à l’évolution politique, économique et sociale de la France contemporaine, le candidat compose un essai.

Exemple du sujet de 2019 :

On peut lire dans le dernier chapitre de Candide (1759), de Voltaire (1694-1778) : “Le travail éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice, et le besoin”. Commentez cette citation au regard de l’évolution politique, économique et sociale de la France contemporaine.

Exemple du sujet de 2018 :

Au regard de l’évolution politique, économique et sociale de la France contemporaine, peut-on dire : “Il est plus dur d’être une femme que d’être un homme” ? (François HERITIER, 1933-2017, interview JDD, juin 2011).

  • Note de synthèse (3h – coefficient 2) :

À partir d’un dossier portant sur les libertés publiques ou des problématiques liées à la justice, le candidat doit rédiger une note de synthèse.

Exemple du sujet de 2019 :

À l’aide des documents ci-joints, vous rédigerez une note de synthèse sur l’accès à la culture.

Exemple du sujet de 2018 :

À l’aide des documents ci-joints, vous rédigerez une note de synthèse sur la surpopulation carcérale.

4.1.2 Épreuve d’Admission du Concours Externe

Entretien oral avec un jury (15 min de préparation/30 min d’entretien – coefficient 2) :

Le candidat commence l’épreuve en tirant un sujet au sort. Il a 15 minutes pour réfléchir le sujet et mettre en ordre ses idées. Ensuite, il réalise un exposé d’un maximum de 15 minutes. S’en suit un échange entre le candidat et le jury.

Exemples de thèmes de sujet :

  • Les principales institutions françaises et européennes,
  • La famille dans la société contemporaine,
  • Démographie et migrations, intégration et insertion sociale,
  • Enseignement, échec scolaire et inadaptation,
  • La socialisation des adolescents,
  • Formation et qualification professionnelle,
  • Chômage, pauvreté et précarité,
  • Les politiques en faveur de l’emploi, de la santé et de l’action sociale,
  • Prévention et traitement de la délinquance,
  • Normes et déviances,
  • Urbanismes et citoyenneté Médias et communication Sports, loisirs et vie culturelle

4.2 Épreuves du Concours Interne de CPIP

4.2.1 Épreuve d’Admissibilité du Concours Interne
4.2.2 Épreuves d’Admission du Concours Interne

4.2.1 Épreuve d’Admissibilité du Concours Interne

Rédaction d’une note administrative (3h – coefficient 2)

À partir d’un dossier, le candidat réalise une note administrative dans laquelle il expose des solutions à la problématique exposée. Cette épreuve évalue les capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse du candidat.

  • Exemple du sujet de 2019 :

Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation intervenant en établissement pénitentiaire, vous préparez à la demande de votre Directeur Fonctionnel des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation, une note administrative en vue de présenter, lors d’une réunion départementale, les différents dispositifs permettant de favoriser la responsabilisation des personnes détenues.

  • Exemple du sujet de 2018 :

Dans le cadre d’une présentation à l’autorité préfectorale, votre Directeur Fonctionnel des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation vous demande de lui rédiger une note présentant les dispositifs de prévention et de lutte contre le suicide des personnes détenues.

4.2.2 Épreuves d’Admission du Concours Interne

Le candidat a le choix entre l’oral commun au concours interne ou l’oral de Reconnaissance des Acquis de l’Expérience Professionnelle (RAEP).

  • Entretien oral commun (10 min d’exposé/30 min d’entretien – coefficient 2) :

Le candidat débute par un rapide exposé de son parcours professionnel. S’en suit un échange avec le jury. Ce dernier cherche à évaluer les compétences et les motivations du candidat.

  • Entretien oral de RAEP (30 min – coefficient 2) :

L’entretien porte sur le dossier de RAEP que le candidat a constitué et remis à son inscription au concours.

5. Affectation, formation et titularisation des Conseillers Pénitentiaires

L’admission est considérée définitive seulement lorsque le lauréat a reçu un avis favorable suite à une visite médicale avec un médecin agréé et une enquête de moralité.

5.1 Formation des CPIP
5.2 Affectation
5.3 Titularisation

5.1 Formation des CPIP

Les nouvelles recrues suivent une formation de 2 ans à l’École Nationale de l’Administration Pénitentiaire d’Agen.

Pendant leur 1ère année de formation, ils sont nommés élèves conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation. Les travailleurs handicapés sont recrutés sous contrat d’une année, renouvelable une fois, avant de pouvoir être titularisés.

À noter : les candidats admis au concours externe, ayant un diplôme dans le domaine social ou éducatif (diplôme d’État d’éducateur spécialisé ou d’assistant du service social) ou une qualification reconnue équivalente, reçoivent une formation d’une année et sont nommés directement stagiaires.

Dès son arrivée au centre de formation, l’élève s’engage à servir l’État pendant une durée minimum de 5 ans.

Ensuite, il alterne entre enseignements théoriques, mises en situation et stages pratiques :

  • Enseignements théoriques :

– adopter un positionnement professionnel adapté,
– maîtriser le cadre réglementaire et le champ d’intervention,
– conduire les entretiens,
– rédiger les écrits professionnels,
– évaluer les personnes placées sous main de justice,
– déterminer un plan d’accompagnement de la personne et d’exécution de la peine,
– travailler en pluridisciplinarité,
– utiliser les applicatifs informatiques,
– échanger sur les activités et tâches effectuées.

  • Mises en situation pratiques :

– bâtiment de simulation,
– gymnase,
– stand de tir,
– unité de conduite opérationnelle, etc.

  • Stages pratiques :

– en structure pénitentiaire,
– en découverte d’un SPIP,
– dans un tribunal de grande Instance,
– dans des structures partenaires, etc.

À l’issue de la première année, une commission évalue si l’élève est en mesure de passer en 2ème année en fonction :

  • de ses notes aux épreuves théoriques écrites et orales pendant l’année,
  • de ses notes durant les stages SPIP et les mises en situation,
  • la note de l’oral de fin d’année.

L’élève qui reçoit un avis favorable est autorisé à continuer la formation. En 2e année, il est nommé stagiaire.

Pendant sa période de formation, les CPIP sont rémunérés 1.569€ brut par mois la 1re année et 1.729€ la seconde. Il perçoit également les différentes primes et indemnités attribuées à son corps d’emplois. Les élèves sont logés gratuitement sur le campus de l’ENAP pendant toute la durée de la formation.

5.2 Affectation

À la fin des 2 ans de formation, les lauréats doivent choisir leur poste d’affectation parmi une liste de postes vacants partout en France et dans les DOM-TOM. Ils ont quelques jours pour exprimer leurs souhaits. Les élèves les mieux notés (moyenne des notes obtenues pendant leur formation) choisiront leur lieu d’affectation en priorité.

En ce qui concerne les travailleurs handicapés, ils connaissent la localisation des postes qui leur sont ouverts dès la publication de l’avis de recrutement. Ils seront affectés dans le SPIP pour lequel leur candidature a été retenue.

Les affectations ont généralement lieu dans des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (SPIP) supervisés par les Directions Interrégionales des Services Pénitentiaires (DISP).

Un SPIP regroupe un siège social par département et plusieurs antennes auprès des établissements pénitentiaires. Certains SPIP assument la responsabilité de 2 départements.

Une nouvelle recrue doit rester au moins 2 ans dans sa 1ère affectation avant de pouvoir demander une mutation.

5.3 Titularisation

À l’issue de la 2ème année, un jury d’aptitudes professionnelles rend un avis sur la titularisation des stagiaires CPIP.

Elle prend en compte :

  • les notes des stages,
  • la note obtenue au projet professionnel,
  • la note de l’oral de soutenance du projet professionnel devant le jury.

Les admis sont titularisés au 1er échelon du grade des Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation de 2ème classe. La titularisation se fait au sein du service où ils ont été affectés. Les travailleurs handicapés seront titularisés s’ils ont été jugés aptes à exercer les fonctions qu’ils ont occupées pendant leur contrat.

Les élèves qui n’ont pas reçu un avis favorable pour le passage en 2ème année et les stagiaires qui n’ont pas été titularisés peuvent soit :

  • être autorisés à prolonger leur année pour suivre à nouveau une partie ou la totalité de la formation,
  • être licenciés,
  • être réintégrés dans le corps ou cadre d’emplois ou emploi d’origine, s’ils étaient déjà fonctionnaires avant le concours.

6. Recevoir une documentation gratuite pour réussir le concours de CPIP

Les candidats au concours de CPIP sont nombreux, il y a une forte concurrence et votre réussite n’est pas du tout garantie. Une bonne préparation est l’élément essentiel de votre succès.

Vous pouvez préparer le concours tout seul en achetant des livres. Mais pour augmenter vos chances d’être reçu au concours et avoir un gros avantage sur les autres candidats, la meilleure solution est de vous inscrire à une formation préparatoire.

Une formation en ligne pour réussir le concours de conseiller pénitentiaire vous permet vous préparer à distance. Vous pouvez vous inscrire à n’importe quel moment de l’année. Vous pouvez suivre la formation de n’importe quel endroit, quand vous le souhaitez et à votre rythme. Idéal pour les personnes qui habitent des petites villes, qui travaillent en parallèle, qui veulent se reconvertir ou qui n’arrivent pas à étudier toutes seules sans cadre.

N’hésitez pas à demander une documentation gratuite en remplissant le formulaire ci-dessous, c’est sans engagement :

Pénitentiaire - Bas - Servais

  • Demandez de suite votre Documentation Gratuite
  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.