You Are Here: Home » Secrétaire Administratif

Secrétaire Administratif


Le secrétaire administratif de police nationale fait parti du corps administratif ministériel de l’intérieur et de l’outre mer et il assure le soutien du corps opérationnel dans plusieurs secteurs : logistique, financiers, secrétariat … pour faciliter son fonctionnement.

Les missions du Secrétaire administratif de police nationale :

Le secrétaire administratif est un fonctionnaire de catégorie B, il fait partie du personnel d’encadrement et de maitrise.

Le secrétaire remplit essentiellement des fonctions administratives d’application au sein de la police nationale. Il doit par exemple faire appliquer et adapter des textes de portée générale aux cas particuliers auxquels il est confronté. Il exécute aussi des tâches relatives à la comptabilité, au contrôle et à l’analyse, et il rédige aussi des textes réglementaires.

Les secrétaires de classe exceptionnelle peuvent avoir la responsabilité de gérer et coordonner plusieurs sections administratives et financières, ou être en charge d’un bureau.

Salaire et évolution de carrière du Secrétaire administratif de police nationale :

Ce corps de métier est composé de trois grades :

– secrétaire administratif de classe normale
– secrétaire administratif de classe supérieure
– secrétaire administratif de classe exceptionnelle

Au premier échelon, le salaire net est de 1.656 euros à Paris et en Ile de France et 1.463 euros en province (au 1er juillet 2010, source ministère de l’intérieur).

Les secrétaires administratifs ont la possibilité d’accéder à titre de promotion aux concours internes d’officier, d’attaché, de lieutenant, de commissaire de police, et aussi de technicien et d’ingénieur de la police technique et scientifique à moins bien sûr qu’ils remplissent les conditions particulières pour avoir accès à ces concours.

Comment devenir Secrétaire administratif de police nationale :

Il faut passer un concours qui a lieu chaque année. Il existe un concours externe et un concours interne Les candidats doivent être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent. Ils doivent avoir la nationalité française ou être ressortissant d’un pays de la communauté européenne. Les candidats doivent jouir de leurs droits civiques, avoir un casier judiciaire vierge et être en règle vis-à-vis du service national. Il n’y a pas de limite d’âge pour participer au concours. Les parents de plus de trois enfants et les sportifs de haut niveau peuvent se présenter aux concours sans condition de diplôme.

Le concours est organisé par l’administration centrale pour les postes disponibles à Paris et en Ile de France et par les préfectures pour les postes à pourvoir en Province (encore appelé concours déconcentré). Il y a d’abord une phase d’admissibilité puis une phase d’admission.

Le concours externe : les épreuves d’admissibilité sont au nombre de deux et se déroulent à l’écrit. Pour la première, le candidat doit rédiger une note de synthèse en se basant sur des données simplifiées comptables, financières, commerciales, statistiques et administratives (durée 3h à coefficient 3). La deuxième est une rédaction portant sur un sujet contemporain et des problèmes économiques, culturels et sociaux (durée 3h à coefficient 2). Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire. Pour accéder aux épreuves d’admission, le candidat doit avoir le nombre total de points définis par le jury (ne pouvant pas être inférieur à 50).

Il y a ensuite deux épreuves orales pour l’admission. Un entretien avec le jury basé sur une citation ou un texte de portée générale (durée 20 min à coefficient 3) puis une interrogation orale (15 min à coefficient 2) sur un sujet tiré au sort dans un groupe de matières choisi par le candidat (A : organisation constitutionnelle de la France et institutions communautaires ou organisation administrative du pays, B : problèmes économiques ou finances publiques, ou C : histoire contemporaine ou géographie économique et humaine de la France et principales données économiques européennes).

Le concours interne : est ouvert aux fonctionnaires et agents publics de l’Etat, des collectivités territoriales et des établissements publics qui y sont rattachés. Il s’adresse également aux militaires et aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale à la date de clôture des inscriptions, comptant au moins quatre ans de services publics au 1er janvier de l’année du concours.

Il y a aussi deux épreuves écrites d’admissibilité : la rédaction d’une note administrative à partir d’une source technique (durée 3h à coefficient 3) et cinq à dix questions concernant des textes administratifs (durée 3h à coefficient 2). Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire. Pour accéder à l’épreuve d’admission, le candidat doit obtenir le nombre de points déterminé par le jury (ne pouvant pas être inférieur à 50). Il passera alors un oral au sujet d’un texte de portée générale avec des questions (durée 20 min coefficient 4).

Contact - © 2011 - 2013 Police-nationale.net

Scroll to top