Concours et recrutement des Douaniers

Vous souhaitez travailler aux douanes ? Bonne nouvelle : le ministère des Finances recrute en 2019 ! Nous vous avons préparé le guide complet du concours d’agent de constatation des douanes. Vous y trouverez les dates de recrutement pour l’année 2019.

Devenir Douanier

Le service des douanes fait partie de la fonction publique d’État.

Pour intégrer le service, il existe 3 portes d’entrée selon le niveau d’étude du candidat :

– le corps d’emploi d’agent de constatation des douanes, s’il détient le diplôme national du brevet,
– le corps de contrôleurs des douanes, s’il est bachelier,
– le corps d’inspecteur des douanes s’il a une Licence (Bac+3).

Le corps d’emploi d’agent de constatation est un corps de catégorie C, la catégorie d’entrée de la fonction publique. Le contrôleur appartient à la catégorie B et l’inspecteur à la catégorie A.

Pour intégrer le corps des agents de constatation des douanes, le candidat a plusieurs possibilités :

– passer un concours externe, si le candidat n’est pas fonctionnaire, ou un concours interne, s’il exerce déjà un métier de la fonction publique ou militaire,

– utiliser un mode de recrutement sans concours : le recrutement direct, le voie de recrutement PACTE, le dispositif des emplois réservés.

Quelle que soit la voie choisie, le candidat peut intégrer une des deux branches du service de la douane, la branche administrative ou la branche surveillance. Il doit exprimer son choix à l’inscription.

Lorsqu’il devient agent de constatation, le candidat accède à un statut, pas un métier. Avec ce statut, il peut exercer des dizaines de métiers différents au sein de la douane.

Pour connaître les métiers des douanes, vous pouvez consulter notre fiche sur le métier de douanier.

1. Conditions d’accès au métier d’Agent de Constatation des Douanes :
2. Dates et inscription pour devenir Douanier 2019 :
3. Sélections pour le métier de Douanier (Concours et sur Dossier) :
4. Recrutement, formation et titularisation des Douaniers :

Douanier - Haut - Servais

  • Réussir son Concours de Douanier - Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

1. Conditions d’accès au métier d’Agent de Constatation des Douanes :

1.1 Conditions d’accès aux Concours de Douanier  :
… 1.1.1 Conditions pour passer le Concours Externe :
… 1.1.2 Conditions pour passer le Concours Interne :
1.2 Conditions de recrutement des Douaniers sans Concours :
… 1.2.1 Recrutement direct :
… 1.2.2 Dispositif PACTE :
… 1.2.3 Emplois réservés :

Quelle que soit la voie d’entrée, tous les candidats qui souhaitent intégrer la fonction publique doivent répondre à certains critères :

– avoir la nationalité française ou être ressortissant de l’union européenne,
– ne pas être privé de ses droits civiques,
– avoir le bulletin N°2 de son casier judiciaire vierge de condamnations incompatibles avec l’exercice du métier visé,
– être recensé et avoir effectué la Journée Défense et Citoyenneté (JDC),
– être physiquement apte.

À noter : certains emplois ne sont accessibles qu’aux candidats de nationalité française.

Ensuite, en fonction du concours ou de la voie d’entrée, le candidat doit répondre à d’autres conditions particulières.

1.1 Conditions d’accès aux Concours de Douanier :

La manière la plus courante de devenir agent des douanes est le passage du Concours Commun à tous les services des ministères financiers de catégorie C (CCC).

Ce concours n’est pas spécifique aux douaniers, il permet d’accéder à plusieurs corps d’emplois de catégorie C du ministère des Finances et de l’Économie.

Le candidat indique à l’inscription quelle branche il souhaite intégrer, administrative ou surveillance.

S’il choisit la branche administrative, il doit classer par ordre de préférence quel corps d’emplois il souhaite intégrer, parmi :

– agent administratif des finances publiques,
– agent de constatation des douanes, branche opérations commerciales,
– adjoint de contrôle de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Le candidat est affecté à l’un de ces services en fonction de ses choix, mais aussi en fonction de ses résultats aux épreuves. La réussite au concours ne garantit donc pas l’affectation à la Direction Générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI).

S’il choisit la branche surveillance, il n’a pas de choix à faire, car le concours de cette branche n’ouvre que des postes d’agent des douanes. S’il réussit les épreuves, il sera automatiquement affecté au service des douanes.

À noter : il est possible qu’un concours n’ouvre des places que dans une seule branche.

1.1.1 Conditions pour passer le Concours Externe :

Ce concours est réservé aux personnes externes à la fonction publique, sans condition d’âge. Le candidat doit :

– posséder le Diplôme National du Brevet (DNB), qui s’obtient à la fin de l’année de 3ème,
ou
– posséder un diplôme professionnel jugé équivalent (niveau V) de type CAP/BEP.

Le candidat peut obtenir une dérogation pour la condition de diplôme s’il peut justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans dans un emploi équivalent. Les parents à charge de 3 enfants et les sportifs de haut niveau sont exemptés de cette condition de diplôme.

1.1.2 Conditions pour passer le Concours Interne :

Le concours interne est destiné aux agents publics ayant effectué 1 an, au moins, de service public ou militaire au 1er janvier de l’année du concours (en France ou dans d’un état membre de l’union européenne).

Le candidat qui choisit la branche surveillance doit remplir des conditions particulières d’aptitude physique. Un médecin agrée doit déclarer le candidat apte au service actif.

1.2 Conditions de recrutement des Douaniers sans Concours :

Trois dispositifs permettent de devenir douanier sans passer de concours (recrutement direct, PACTE, emplois réservés). Les conditions d’accès varient selon la voie choisie.

1.2.1 Recrutement direct :

Le recrutement direct est sans condition d’âge ni de diplôme. Le candidat doit tout de même répondre aux conditions communes à toute personne qui souhaite entrer dans la fonction publique (service civique, casier judiciaire vierge, etc.).

Les admis feront l’objet d’une enquête administrative avant d’être recruté pour vérifier leur bonne moralité.

1.2.2 Dispositif PACTE :

Le Parcours d’Accès aux Carrières de la fonction publique Territoriale, hospitalière et de l’État (PACTE) est réservé :

– aux personnes âgées de 16 à 28 ans ayant un niveau de formation inférieur au baccalauréat,
– aux chômeurs de longue durée âgés d’au moins 45 ans et bénéficiaires des minimas sociaux (revenu de solidarité active, allocation de solidarité spécifique, etc.).

1.2.3 Emplois réservés :

Ce mode de recrutement est destiné en priorité :

– aux personnes recevant une pension militaire d’invalidité, aux victimes civiles de guerre et aux victimes d’un acte terroriste, et à leurs conjoints et leurs enfants âgés de moins de 21 ans au moment des faits,
– aux orphelins de guerre,
– aux enfants des Harkis,

Les militaires en activité depuis au moins 4 ans peuvent accéder à ce dispositif, mais ils ne sont pas prioritaires. Ils doivent avoir une autorisation de leur hiérarchie pour quitter l’institution militaire ou avoir quitté l’institution depuis au moins 3 ans.

À noter : il n’existe aucune limite d’âge pour ce mode de recrutement.

2. Dates et inscription pour devenir Douanier 2019 :

L’inscription aux sessions de recrutement se fait sur le site internet de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) à la rubrique “recrutement”.

Le candidat doit choisir entre l’onglet « Recrutement par concours » et « Recrutement sans concours ».

2.1 Dates et inscription au Concours de Douanier :
2.2 Dates des recrutements sans Concours :
… 2.2.1 Inscription au Recrutement direct :
… 2.2.2  Candidature via le dispositif PACTE :
… 2.2.3 Postuler aux Emplois réservés :

2.1 Dates et inscription aux Concours de Douanier :

Lorsque le candidat choisit le recrutement par concours, il clique sur la situation qui correspond à son profil :

– “je suis agent public” pour être dirigé vers le concours interne,
– “je souhaite devenir agent public” pour le concours externe.

Puis, dans la rubrique “inscription” il choisit “Brevet des collèges” ou “catégorie C”.

Ensuite, le candidat doit sélectionner le “concours d’agent de constatation principal des douanes de 2e classe”. La procédure lui est alors expliquée et un lien est donné vers la télé-procédure (l’inscription en ligne). Le candidat doit créer un compte utilisateur pour débuter son inscription.

Dans les deux cas (concours interne et externe), il est également possible d’effectuer l’inscription avec un dossier papier. Il peut être obtenu en faisant une demande au Centre des Concours de Lille (CCL) à l’adresse e-mail suivante : enfip.ccl@dgfip.finances.gouv.fr

La date d’ouverture des inscriptions des deux concours 2019 est prévue pour le 25 avril 2019. Le candidat doit finaliser son inscription avant le 03 juin. La date limite de l’inscription est la même pour les inscriptions en ligne ou avec un dossier papier. Le cachet de la Poste fait foi pour la date limite d’envoi du dossier papier.

Les épreuves écrites de pré-admissibilité et d’admissibilité auront lieu le même jour, le 03 octobre. Elles ont lieu en même temps pour les 2 concours.

Le candidat est averti s’il a réussi son épreuve de pré-admissibilité le 25 octobre et le 18 novembre s’il est admissible.

Les épreuves sportives pour la branche surveillance ont lieu entre le 9 et le 20 janvier et l’entretien oral du 06 au 10 janvier 2020.

La liste des admis sera publiée et consultable le 20 janvier 2010 ici.

Attention : toutes ces dates dont prévisionnelles, elle peuvent encore être modifiées.

À noter : le choix de branche peut être modifié jusqu’à la clôture des inscriptions.

2.2 Dates des recrutements sans Concours :

Lorsque le candidat sélectionne l’onglet “recrutement sans concours”, il atterrit sur une page avec la liste de tous les modes de recrutement possibles. Il choisit celui qui correspond à sa situation pour connaître les postes actuellement ouverts.

Il est conseillé de consulter le site régulièrement afin de prendre connaissance des avis ouvertures et de ne pas rater les dates d’inscriptions. Les ouvertures de postes peuvent avoir lieu n’importe quand dans l’année.

2.2.1 Inscription au Recrutement direct :

L’inscription se fait directement auprès de la direction interrégionale des douanes et droits indirects qui ont ouvert des postes.

Le candidat doit envoyer ou déposer son dossier d’inscription signé. Il doit contenir :

– une fiche de candidature,
– une photocopie de la pièce d’identité,
– un CV avec le niveau d’étude, la liste des formations (durée et contenu) et des emplois occupés,
– une lettre de motivation,
– une copie des diplômes s’il en détient.

S’il souhaite postuler à plusieurs postes, le candidat doit envoyer un dossier à chacun des services.

Il est possible de télécharger la fiche de candidature sur la page internet où est annoncée l’ouverture des postes ou auprès du siège de la direction interrégionale qui recrute. C’est une page simple sur laquelle le candidat doit renseigner son état-civil (nom, prénom, etc.), son adresse, ses coordonnées, et sa situation professionnelle.

Aucune ouverture de poste n’est annoncée en recrutement direct en 2019 pour l’instant. 95 postes d’agent des douanes de la branche administrative ont été recrutés en janvier et mars 2018 par cette voie.

2.2.2  Candidature via le dispositif PACTE :

Les candidats qui choisissent ce parcours doivent envoyer leur dossier de candidature signé à l’agence de Pôle emploi et avant la date limite qui sont indiquées sur l’avis d’ouverture.

Le dossier est composé :

d’une fiche de candidature PACTE,
– d’un CV, détaillant le parcours de formation et le parcours professionnel,
– d’une lettre de motivation.

Aucun recrutement n’est annoncé pour l’instant pour l’année 2019. En septembre 2018, 32 postes ont été ouverts au recrutement par ce dispositif.

2.2.3 Postuler aux Emplois réservés :

Avant de pouvoir postuler à des emplois réservés, quel que soit l’emploi qu’il vise, le candidat doit établir un passeport professionnel. Cette procédure n’a rien à voir avec le service des douanes, elle doit être effectuée par l’intéressé avant les ouvertures de postes.

Pour ce faire, il doit se rapprocher du service départemental de l’Office National des Anciens Combattants et victimes de guerre (ONAC). Il réalise le passeport avec l’aide d’un conseiller.

Ce passeport détaille le parcours personnel et professionnel (formations, diplômes et compétences) du candidat et les orientations préconisées par le conseiller en fonction de ses compétences et de ses souhaits. Dans notre cas, l’orientation préconisée doit mentionner “agent de constatation” ou au moins le souhait d’intégrer une Direction Générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI).

Le candidat est ensuite inscrit sur une liste d’aptitude dans ce domaine pendant 5 ans.

Les DGDDI communiquent les ouvertures de poste au bureau des emplois réservés, qui à son tour prévient les candidats présents sur la liste d’aptitude dans le domaine des douanes.

Pour s’inscrire, le candidat envoie son passeport professionnel et une lettre de motivation au service du recrutement de la Direction Nationale du Recrutement et de la Formation Professionnelle (DNRFP), communément appelée “l’école nationale des douanes”.

Douaniers contrôlant un camion

3. Sélections pour le métier de Douanier (Concours et sur Dossier) :

Quelle que soit sa voie d’entrée, une enquête administrative vient finaliser le recrutement du lauréat. Les informations données pendant l’inscription sont vérifiées et les pièces justificatives demandées (diplôme, service militaire, casier judiciaire, etc.).

3.1 Épreuves du Concours de Douanier :
… 3.1.1 Épreuve de pré-admissibilité :
… 3.1.2 Épreuve d’admissibilité :
… 3.1.3 Épreuves d’admission :
… 3.1.4 Résultats des épreuves :
3.2 Sélections sur dossier :
… 3.2.1 Sélection des Recrutements direct et PACTE :
… 3.2.2 Sélection des Emplois réservés :
… 3.2.3 Résultats des Recrutements Hors-Concours :

3.1 Épreuves du Concours de Douanier :

Les épreuves sont identiques pour les deux concours, externe et interne. Seules les conditions d’accès sont différentes.

3.1.1 Épreuve de pré-admissibilité :

  • QCM (coefficient 1) :

Pendant 1h30, le candidat répond à une série de Questions à Choix Multiples sur des notions de base de français et de mathématique. Les questions portent en particulier sur le vocabulaire, la grammaire, l’orthographe, les règles de calcul et des connaissances générales.

Exemple de questions :

– Quel mot forme son pluriel avec un « x » et non un « s » ?

1/ Clou
2/ Genou
3/ Trou
4/ Verrou

– Le mot OVNI est :

1/ Un acronyme
2/ Un acrostiche
3/ Un anglicisme
4/ Un synonyme

– Sous l’Ancien Régime, la gabelle était un impôt portant sur :

1/ Le bétail
2/ La farine
3/ Le sel
4/ Le sucre

– Résolvez l’inéquation suivante dans l’ensemble des réels : (x + 2)2 > (x – 2)21.

1/ Cette inéquation n’a pas de solution
2/ x < 0
3/ x = 0
4/ x > 0

3.1.2 Épreuve d’admissibilité :

  • Résolution de cas pratiques (coefficient 3) :

Pendant 3h, le candidat doit répondre à plusieurs questions de compréhension à partir d’un dossier. Il lui est également demandé de rédiger un essai d’environ 2 pages et un tableau de chiffres à partir des informations contenues dans le dossier. L’épreuve évalue la capacité du candidat à comprendre, interpréter et expliquer des informations et des idées.

Exemple de cas pratique :

À partir de plusieurs documents sur le statut d’auto-entrepreneur (article de presse, document juridique, bulletin de l’INSEE, etc.), il est demandé au candidat de répondre à plusieurs questions dont, par exemple :

– Présentez en 5 à 10 lignes au maximum ce qui différencie un salarié d’un auto-entrepreneur.
– En termes de chiffre d’affaires, quels sont les types d’activités les plus lucratives ?

Puis, le candidat doit, entre autres, construire  un histogramme sur la répartition des créations d’auto-entreprises par secteur d’activité sur la base des données du document de l’INSEE.

Enfin, il doit rédiger une présentation des avantages et inconvénients du régime de l’auto-entrepreneuriat et expliquer dans quelle mesure ce régime peut apporter une réponse aux problématiques actuelles de lutte contre le chômage. Il rédige à l’aide des documents et de sa réflexion personnelle.

À noter : le candidat a le droit d’utiliser une calculatrice pour cette épreuve.

Les épreuves des deux premières phases ont lieu le même jour. Les examinateurs corrigent en premier les QCM pour établir la liste des candidats pré-admis. Ensuite, ils ne corrigent que les copies du cas pratique des pré-admis pour déterminer la liste des candidats admissibles.

3.1.3 Épreuves d’admission :

La dernière phase est composée d’une seule épreuve pour la branche administrative et d’une épreuve supplémentaire pour la branche surveillance.

  • Entretien oral (coefficient 2) :

Le jury échange avec le candidat pendant une durée de 20 minutes. Il cherche à évaluer les motivations du candidat et à s’assurer de ses aptitudes à exercer le métier.

Aucune connaissance particulière, autre que les connaissances générales de son niveau d’étude (brevet ou CAP/BEP), n’est nécessaire.

  • Épreuve d’exercice physique branche surveillance (coefficient 1) :

L’épreuve est composée de 4 ateliers :

– un test de pompes,
– un test de gainage : planche en appui sur les avants bras,
– un sprint sur 60 mètres,
– une course d’endurance sur une distance de 2.000 mètres.

3.1.4 Résultats des épreuves :

Une note inférieure à 5/20 à l’une des épreuves du concours est éliminatoire.

À l’issue des épreuves, le jury établit la liste des admis par concours (interne et externe) et pour chaque branche (administrative et surveillance).

Les résultats de chaque étape sont consultables ici.

Pour la branche administrative, le classement par ordre de mérite détermine qui aura en priorité l’affectation de son choix. Si le candidat n’est pas affecté au service des douanes, il n’a aucun recours. S’il refuse d’être affecté dans un autre service, il doit renoncer au bénéfice du concours.

3.2 Sélections sur dossier :

La première étape de sélection pour les 3 voies d’accès hors-concours se fait à partir du dossier que le candidat a envoyé pour s’inscrire.

3.2.1 Sélection des Recrutements direct et PACTE :

Le dossier d’inscription envoyé par le candidat est examiné par une commission au sein de la DGDDI.

Si le candidat est pré-sélectionné, il est convoqué par e-mail ou par courrier pour passer un entretien d’environ 30 minutes.

Pendant l’entretien, le jury questionne le candidat sur sa motivation et son parcours (personnel et professionnel). Il s’agit de déterminer si le profil du candidat est adapté au poste.

La liste des lauréats est établie à la suite des entretiens.

3.2.2 Sélection des Emplois réservés :

Une commission étudie tous les dossiers (passeport et lettre de motivation) et pré-sélectionne les profils qu’elle souhaite rencontrer. Le candidat est invité à se rendre dans une école des douanes pour passer un entretien et une évaluation psychologique.

L’entretien sert à évaluer les motivations du candidat ainsi que d’apprécier si les compétences acquises pendant son parcours professionnel lui permettront de remplir ses tâches d’agent des douanes.

Le candidat doit également réaliser un inventaire de personnalité pour préparer l’entretien avec le psychologue. Il répond à plusieurs questions sur sa personnalité, ses goûts, sa réaction face à des situations difficiles, etc.

3.2.3 Résultats des Recrutements Hors-Concours :

Les candidats au recrutement hors-concours (emplois réservés, PACTE, recrutement direct) pourront consulter les résultats ici.

Les lauréats reçoivent également un courrier simple pour les notifier de leurs résultats.

4. Recrutement, formation et titularisation des Douaniers :

Quel que soit son mode de recrutement, le lauréat suit une formation de 12 mois avant d’être titularisé. Il est nommé stagiaire pendant cette période.

La formation alterne entre des enseignements théoriques à l’école et des stages pratiques. Pendant environ 3 mois, il reçoit une formation à l’École Nationale des Douanes (END) de la Rochelle. Puis, pendant 8 mois, il réalise un stage pratique dans sa future affectation.

Cette période de formation est aussi une période de probation. Pour décider si le stagiaire sera apte à exercer ses fonctions, l’administration évalue ses aptitudes tout au long de l’année grâce à :

– un contrôle continu des connaissances à l’école,
– l’évaluation à l’issue du stage,
– un entretien oral avec le jury.

Le stagiaire doit avoir la moyenne à toutes ces épreuves pour être titularisé et affecté à son premier poste.

S’il n’est pas jugé apte, il peut être autorisé à refaire sa période de stage d’un an. S’il est éliminé sans possibilité de redoubler son année, il est soit licencié soit réintégré dans son ancien cadre d’emploi s’il était déjà fonctionnaire.

Le candidat titularisé est désormais un fonctionnaire du cadre d’emploi des agents de constatation des douanes. Selon la voie d’entrée, il est titularisé :

– au 1er grade d’agent de constatation, s’il a été recruté sans concours (PACTE, recrutement direct, emplois réservés),
– au grade d’agent de constatation principal de 2e classe, s’il a passé un concours (interne ou externe).

Le dernier grade (le plus élevé) du cadre d’emplois, agent de constatation principal de 1er classe, est uniquement accessible par promotion interne.

Douanier - Haut - Servais

  • Réussir son Concours de Douanier - Documentation Gratuite

  • Informatique et libertés * champs obligatoires.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.