You Are Here: Home » Réserviste Gendarmerie

Réserviste Gendarmerie


Être réserviste dans la gendarmerie c’est vouloir être utile à ses concitoyens en renforçant chaque jour les unités de gendarmerie actives. C’est une expérience enrichissante pendant laquelle le réserviste intervient auprès des gendarmes pour assister la population et assurer sa protection. C’est l’opportunité de recevoir une formation en continu qui permet de monter en grade.

Les missions, le rôle, les tâches :

Le principal rôle des réservistes est de soutenir l’action des gendarmes en service actif. Ils sont amenés à :

– Intervenir ponctuellement dans une brigade en renfort des effectifs de gendarmerie en travaillant pendant quelques jours au sein d’une brigade située à proximité de leur domicile.

– Faire partie d’un service d’ordre pour en faciliter le bon déroulement : évènement sportif comme le Tour de France, rallye automobile, course à pied etc.

– Participer à des recherches.

– Mener des missions de sécurité publique et lutter contre la délinquance.

– Participer à des mesures de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate.

– Venir en aide à un peloton autoroutier ou à une brigade motorisée pour réaliser des alcotests et des contrôles de vitesse des usagers.

– Etre en poste au sein du centre opérationnel du département dans lequel le réserviste reçoit et traite les appels téléphoniques d’urgence de la population, il lance les patrouilles et les interventions.

– Travailler au poste de police d’une caserne où ils accueillent le public et les visiteurs, assurent la permanence téléphonique et filtrent les entrées.

– Participer à l’encadrement d’une journée défense et citoyenneté

– Participer à l’encadrement de la préparation militaire gendarmerie et de la préparation supérieure

– Venir en aide aux gendarmes en service actifs pendant des enquête, etc.

Salaire et évolution de carrière :

Le gendarme réserviste perçoit une indemnité journalière pour chaque journée passée en mission et, selon les cas, des indemnités de déplacement et de nourriture.

Il peut grimper les échelons au sein de la réserve et perçoit des indemnités plus importantes en fonction de son grade. Les indemnités suivantes sont données pour un réserviste célibataire et sans enfant, car la situation familiale est prise en compte, comme pour les gendarmes en service actif.

Un gendarme adjoint (1er grade) réserviste touche 42 euros net par jour, un major (grade intermédiaire) 85 € et un colonel (grade le plus élevé) 160 euros.

Il peut travailler jusqu’à trente jours par an.

Les conditions pour devenir Réserviste dans la Gendarmerie :

Conditions d’admission dans la réserve opérationnelle :

– Etre français(e)

– Avoir effectué la journée défense et citoyenneté ou la journée d’appel et de préparation à la défense.

– Mesurer au moins 1.70m pour les hommes et 1.60 pour les femmes.

– Avoir l’aptitude physique et psychologique.

– Avoir la jouissance de ses droits civiques et avoir un casier judiciaire vierge.

– Avoir suivi une formation militaire ou avoir effectué la préparation militaire gendarmerie (PMG) ou la préparation supérieure (PMSG).

Pendant la préparation militaire gendarmerie, les personnes suivent une formation générale, une formation militaire et une formation professionnelle en tir d’une durée totale de 115 heures.

Pendant la préparation supérieure, les matières sont les mêmes mais la formation est plus poussée et dure 262 heures 30.

Les candidats qui correspondent à ces conditions peuvent souscrire un engagement à servir comme réserviste avec un contrat ESR (engagement à servir dans la réserve). Ils peuvent signer pour une durée de un à cinq ans et le contrat est renouvelable.

Contact - © 2011 - 2013 Police-nationale.net

Scroll to top