You Are Here: Home » Officier Police Judiciaire Gendarmerie

Officier Police Judiciaire Gendarmerie


L’officier de police judiciaire en gendarmerie (OPJ) a pour mission de constater les infractions à la loi pénale, de réunir les preuves, de rechercher et tout mettre en œuvre pour retrouver les coupables. Il peut être sous-officier ou officier de gendarmerie.

Les missions :

Le gendarme enquêteur peut travailler au sein d’une brigade départementale. Il est chargé de diriger les enquêtes quand celles-ci se présentent et mène les investigations judiciaires sous l’autorité du Procureur. Tous les gendarmes gradés qui travaillent dans les gendarmeries départementales et les brigades spécialisées sont diplômés OPJ.

Il peut :

– Placer des gens en garde à vue.

– Travailler dans une brigade de recherche (BR) et se consacrer aux enquêtes locales, au soutien des brigades territoriales et à la petite délinquance. Ces brigades ne font que du travail de police judiciaire.

– Travailler dans une section de recherche (SR) ou dans un groupe d’intervention régional (GIR). Ces deux unités se consacrent aux affaires criminelles importantes avec crimes de sang, à la moyenne et à la grande délinquance.

– Travailler dans un groupe d’observation et de surveillance (GOS) et accomplir des missions de surveillance en toute discrétion pour les unités de recherches.

– Travailler au sein des unités centrales de la gendarmerie : le service technique de renseignements judiciaires et de documentation, l’institut de recherche criminelle, l’office central de lutte contre le travail illégal, celui de lutte contre la délinquance itinérante, celui de lutte contre le trafic des biens culturels et enfin l’office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique.

Salaire et évolution de carrière :

Le salaire d’un gendarme OPJ comme celui de tout membre de la gendarmerie dépend de son grade, de son ancienneté et de sa situation de famille. Grosso modo, on peut dire qu’il est compris entre 1.700 et 2.900 euros net par mois.

Sur le plan de la carrière, le gendarme OPJ peut passer des concours pour l’avancement. Il faut être officier de police judiciaire pour atteindre le grade de Maréchal des Logis-Chef qui est premier grade au-dessus de gendarme.

Comment devenir Gendarme OPJ ?

Les officiers de gendarmerie sont choisis en priorité parmi les candidats ayant suivi la dominante « police judiciaire » pendant leur formation à l’école des officiers de la gendarmerie située à Melun. Avant de pouvoir intégrer cette école, les candidats doivent passer un concours sélectif.

Les gendarmes qui sont sous-officiers peuvent également accéder à cette fonction. Pour cela, ils doivent déjà servir dans une gendarmerie départementale et avoir décroché le diplôme d’officier de police judicaire, tout en prouvant leur intérêt pour les investigations et les enquêtes.

Le diplôme d’OPJ ne s’obtient pas sur concours car il n’y a pas de quota, il est organisé une fois par an et tous les gendarmes qui ont une note suffisante, l’obtiennent. Cet examen permet de vérifier les connaissances en droit pénal et en procédure des gendarmes.

Les gendarmes qui souhaitent présenter cet examen doivent être titulaires du certificat d’aptitude technique et suivre une formation de quatorze mois. Il faut compter trois ans de service de la gendarmerie après la sortie de l’école avant de pouvoir passer cet examen.

Contact - © 2011 - 2013 Police-nationale.net

Scroll to top