You Are Here: Home » Gendarme en Unité de Recherches

Gendarme en Unité de Recherches


Le gendarme en unité de recherches appartient à l’unité de police judiciaire, c’est une unité spécialisée répartie en Brigade de Recherches (BR) et Section de Recherches (SR). Il intervient lors des enquêtes qui durent longtemps ou qui sont difficiles. Il travaille uniquement dans les unités territoriales et sur des enquêtes judiciaires.

Les missions :

Le gendarme en unité de recherches vient renforcer et assister les autres gendarmes des unités territoriales lors des enquêtes judiciaires qui sont plus complexes, plus sensibles ou qui demandent des compétences spécifiques.

Les gendarmes qui travaillent au sein d’une brigade de recherches (BR) vont être déployés rapidement dans l’unité territoriale qui fait appel à leurs qualifications et lui apportent tous le soutien nécessaire. Ils remplissent alors les tâches suivantes :

– Évaluation des enquêteurs de l’unité territoriale sur place et rôle de conseil.

– Assistance auprès de celui qui dirige l’enquête.

– Participation à la récolte des preuves et des différents indices puis à leur analyse avec pour objectif l’identification des coupables. Ainsi, ils viennent soutenir le travail des techniciens en identification criminelle.

Les gendarmes qui travaillent dans une section de recherches (SR) n’ont pas les mêmes missions puisque leur rôle est essentiellement de lutter contre la grande délinquance, les organisations criminelles à échelle nationale ou même internationale.

Mais dans tous les cas, le gendarme qui travaille au sein d’une unité de recherches sera amené à effectuer des missions très variées allant de l’interpellation à la rédaction des procédures, mais aussi tout le travail d’investigation classique comprenant la filature, la planque et la perquisition.

Salaire et évolution de carrière :

Les gendarmes (sous-officier) en unité de recherches qui débutent ont au moins 3 ans de service en tant que gendarme et ont donc un salaire de 1.700 euros net par mois. Les évolutions de salaires sont les mêmes que pour les autres gendarmes.

Les gendarmes en unité de recherches ont les mêmes opportunités d’évolution de carrière que tous les autres gendarmes travaillant dans les unités départementales. Et un sous-officier peut donc finir par devenir officier.

Les conditions pour devenir Gendarme en Unité de Recherches :

Le gendarme qui désire rejoindre une unité de recherches doit être fortement intéressé par les enquêtes judiciaires et faire ses preuves dans ce domaine. Si c’est le cas, la gendarmerie départementale dans laquelle il travaille ne manquera pas de lui signaler et de l’encourager à rejoindre cette unité spécialisée.

Tout gendarme, quelle que soit son unité de gendarmerie peut prétendre à devenir membre d’une unité de recherches. Mais il doit d’abord réussir l’examen d’officier de police judiciaire. Pour s’y présenter, il doit cumuler trois années de service dans la gendarmerie en date du 1er janvier de l’année au cours de laquelle il passera l’examen.

La préparation dure quatorze mois. Durant cette formation à la fois théorique et pratique, le gendarme recevra l’enseignement juridique nécessaire et l’apprentissage des techniques utilisées par les unités de recherches.

La formation complémentaire a lieu à Fontainebleau au Centre National de Formation de la Police Judiciaire et se fait sous forme de stage, car les gendarmes qui y prennent part continuent à exercer chaque jour leur métier au sein de leur brigade.

Dès qu’il a réussi l’examen et obtenu le diplôme d’officier de police judiciaire, le gendarme rejoint généralement une brigade de recherches, puis par la suite et s’il le souhaite dans une section de recherches.

Contact - © 2011 - 2013 Police-nationale.net

Scroll to top