You Are Here: Home » Gendarme en Unité Nautique

Gendarme en Unité Nautique


Le travail du gendarme en unité nautique commence où celui de ces collègues qui travaillent sur la terre ferme s’arrête. La gendarmerie nautique est une unité spécialisée qui exerce son activité sur les fleuves et les plans d’eau douce du pays pour assurer son rôle de protection des biens et des personnes.

Les missions, rôle et tâches :

Le gendarme en unité nautique peut être plongeur (enquêteur subaquatique) ou pilote de vedette et effectuent les missions suivantes :

– Enquêter et mener des investigations constituent leur tâche principale, ce qui représente environ 80% de leur temps. Ils doivent rechercher et recueillir des indices pour les besoins de l’enquête et ce travail s’effectue dans des conditions difficiles et parfois extrêmes puisqu’ils plongent dans tous types d’eau douce : fleuve, rivière, lac, étang mais aussi gouffre, canaux, puits et autres bassins en tous genres. Pendant leurs investigations, ils effectuent des prélèvements et prennent des photos en fouillant méthodiquement le milieu aquatique.

– Protection des biens et des personnes en milieu aquatique. Les gendarmes de l’unité nautique, à bord de leur vedette ou de leur canot, patrouillent et surveillent les zones fluviales, les lacs et les vastes étendues d’eau pour y assurer la sécurité du public.

– Protéger l’environnement et faire respecter la réglementation en vigueur.

– Secourir les personnes en danger en milieu aquatique

– Rechercher les personnes dont la disparition est signalée comme inquiétante et qui ont été vues au bord de l’eau (fleuve, lac etc.) avant leur disparition.

– Remorquer les bateaux en panne ou en difficulté sur les cours d’eau ou les étendues d’eau.

Salaire et évolution de carrière :

Comme pour tous les gendarmes, le salaire est strictement fixé par une grille qui est la même pour tous et qui dépend du nombre d’années d’ancienneté, du grade et de la situation familiale. Un sous-officier avec trois ans de service gagne 1.700 euros par mois.

La gendarmerie propose de multiples possibilités d’évolution de carrière au sein d’une même unité ou dans une unité différente en fonction des souhaits et des aptitudes du gendarme.

Le gendarme affecté en unité nautique pourra y effectuer sa carrière entière à partir du moment où il possède toujours les capacités médicales, physiques et techniques pour accomplir ce métier exigeant. Ceux qui le souhaitent peuvent faire carrière et monter en grade pour accéder à plus de responsabilités, pour cela ils doivent réussir des concours internes.

Sinon, les possibilités d’affectation dans d’autres unités sont toujours possibles car les différents métiers sont nombreux dans la gendarmerie nationale et les gendarmes sont des professionnels de la protection des biens et des personnes formés pour évoluer et se spécialiser.

Conditions de recrutement :

La condition essentielle est d’être déjà gendarme en poste et d’avoir réussi le concours pour entrer en gendarmerie, puis suivre la formation de 10 mois dans une école de sous-officier de gendarmerie.

Qu’il soit plongeur (et donc enquêteur subaquatique) ou pilote de vedette, le gendarme en unité nautique est recruté parmi les personnels qui sont déjà en service et doivent passer avec succès plusieurs épreuves physiques et techniques de haut niveau au centre national d’instruction nautique de la gendarmerie basé à Antibes.

Contact - © Police-nationale.net

Scroll to top