You Are Here: Home » Cavalier de la Garde Républicaine

Cavalier de la Garde Républicaine


Le cavalier de la garde républicaine travaille au sein de l’unité de cavalerie de prestige de la gendarmerie nationale. Il fait partie de la dernière unité montée de l’armée française. Il est chargé de la sécurité du Président de la République, de celle des palais nationaux et du service d’honneur pendant les manifestations officielles.

Les missions du Cavalier :

Le régiment de cavalerie de la garde républicaine est composé d’un Etat-major, de quatre escadrons et d’un centre de formation équestre et emploie plus de 550 personnes dont 470 sous-officiers de gendarmerie. On distingue les escadrons de marche et l’escadron hors marche qui est chargé de toute la logistique et emploie par exemple les maréchaux ferrants et les vétérinaires.

Le rôle principal du cavalier de la garde républicaine travaillant au sein d’un escadron de marche est d’escorter les membres des plus hautes autorités de l’État Français et celles des pays étrangers qui sont en visite sur notre territoire. Et pas moins de cinq cent services d’honneur sont rendus chaque année par les cavaliers de la garde républicaine.

Cette tâche contribue au prestige des institutions de la France mais a également pour vocation de garantir la sécurité au quotidien du Chef de l’État et des palais nationaux avec en priorité celui de l’Élysée. Ceci justifie donc pleinement l’emploi de gendarmes pour remplir cette fonction. Les cavaliers de la garde républicaine participent tous les jours à des missions de sécurité en région parisienne et dans la France entière.

Ils peuvent aussi faire partie du peloton en alerte permanente qui se tient prêt à intervenir lors d’événements inattendus comme la recherche d’une personne disparue.

Le cavalier de la garde républicaine remplit aussi d’autres rôles qui viennent au second plan :

– Parcourir à cheval les forêts de la région de Paris pour surveiller ces grands espaces, notamment le bois de Boulogne et celui de Vincennes. Il peut aussi être déployé sur les plages pendant l’été.

– Promouvoir l’image de la gendarmerie nationale auprès des français au cours de diverses représentations à cheval sous forme de carrousels ou de reprises aux allures de spectacles.

– Il peut également être détaché en Nouvelle Calédonie pour intégrer le peloton de surveillance et d’intervention à cheval. Dans ce cas, le cavalier de la garde républicaine séjourne en Nouvelle Calédonie pour une période de trois mois à quatre ans et participe aux patrouilles de recherches qui sillonnent un épais massif forestier et montagneux situé au cœur de l’île.

Salaire et évolution de carrière :

Pour tous les gendarmes le barème de salaire est identique, voici quelques exemples :

Un gendarme célibataire ayant trois ans de service 1.700 euros net, un gendarme marié avec un enfant et huit ans de service gagne 1.875 euros net et un maréchal des logis-chef marié avec deux enfants et dix ans de service gagne 2.220 euros.

Comme dans toutes les unités de gendarmerie, le cavalier de la garde républicaine peut être formé et évoluer tout au long de sa carrière.

Il pourra par exemple intégrer une unité départementale ou passer le diplôme d’officier de police judiciaire pour faire une carrière de gradé. Mais il existe de nombreuses autres possibilités car les gendarmes sont formés pour évoluer et faire carrière.

Les conditions pour devenir Cavalier de la Garde Républicaine :

La première condition à remplir est d’être gendarme. Le métier de cavalier de la garde républicaine est accessible aux gendarmes de carrière qui sont déjà en poste ou aux jeunes gendarmes qui viennent de sortir de l’école des sous-officiers de gendarmerie.

Il existe d’autres conditions essentielles pour exercer ce métier :

– Avoir une taille minimale de 1.70m pour les hommes comme pour les femmes.

– Etre apte physiquement à passer de longues heures à cheval et pratiquer l’équitation intensivement (aptitude déclarée par le médecin militaire).

– Avoir au minimum le galop 5 (le galop est une unité qui détermine le niveau d’équitation et qui est obtenu en réussissant un petit examen dans un centre équestre, le galop 5 représente déjà un bon niveau d’équitation et de maitrise du cheval).

Contact - © Police-nationale.net

Scroll to top