You Are Here: Home » Agent de Médiation et de Prévention

Agent de Médiation et de Prévention


L’agent de médiation est un spécialiste de l’intervention sociale de terrain. Il opère de façon préventive lorsqu’un conflit menace dans un espace public.

1. Missions de l’Agent de Médiation et de Prévention:
2. Salaire et évolution de carrière :
3. Recrutement, devenir Agent de Médiation et de Prévention :

1. Missions de l’Agent de Médiation et de Prévention :

Cette profession a de nombreuses autres appellations, notamment comme médiateur, animateur de prévention, correspondant de nuit, agent chargé de la tranquillité publique ou agent d’ambiance.

Le travail de l’agent de médiation et de prévention se fait de façon autonome sous l’autorité d’un responsable. L’agent doit cependant être en relation constante avec ce responsable.

C’est son supérieur hiérarchique qui définit les missions de l’agent et réalise le suivi et l’évaluation de ses activités.

L’agent de médiation et de prévention a une mission relativement importante car il est une sorte d’agent de communication de la collectivité. Aussi il doit absolument maintenir de bonne relation avec la population, ne pas rompre le dialogue avec les administrés, éviter tout écart de langage et de comportement, ne pas prendre partie et garder une attitude neutre dans la gestion de certaines situations pouvant déboucher sur un conflit. Dans le cas contraire, son autorité pourrait être remise en cause, et il risquerait de nuire à l’image de la collectivité.

Les missions de l’agent de prévention et de médiation sont au nombre de cinq :

– la présence et la veille préventive dans les espaces publics sensibles
– la résolution des situations conflictuelles entre individus
– l’animation entre la population et les institutions en leur servant de médiateur, ou d’interface
– la consolidation du lien social
– la participation au développement de partenariats et à la promotion d’activités de médiation
– l’agent de médiation et de prévention peut être spécialisé en fonction du territoire dans lequel il exerce son activité : espaces publics, centres commerciaux ou quartiers et du domaine d’intervention : éducation, transports urbains, etc.).

2. Salaire et évolution de carrière :

Pour un agent de médiation et de prévention débutant la rémunération à l’embauche est d’environ 1.400 euros brut par mois.

L’agent de médiation et de prévention est un fonctionnaire de catégorie : C ou B.

Son cadre d’emplois peut varier : agents sociaux, adjoints administratifs territoriaux, adjoints techniques territoriaux, animateurs, adjoints territoriaux d’animation, opérateurs des activités physiques et sportives.

Au cours de sa carrière l’agent de médiation peut évoluer dans les services qui l’emploient : éducation nationale, gendarmerie, police nationale ou municipale. Il doit passer des concours C ou B.

3. Recrutement, devenir Agent de Médiation et de Prévention :

On trouve les habituelles voies d’accès comme pour tout poste de la fonction publique : le concours externe et interne avec conditions de diplôme et/ou examen d’intégration en fonction du cadre d’emplois (cf. la liste ci-dessous) et le concours de la troisième voie.

Il y a une possibilité de recrutement direct pour les cadres d’emplois de catégorie C en fonction du grade (deuxième classe).

Pour la filière animation :

1. Pour les animateurs : brevet d’Etat d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse ou brevet professionnel de la jeunesse

2. Pour les adjoints d’animation 1ère classe : brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur-technicien

3. Pour les adjoints d’animation 2ème classe : sans concours

Pour la filière sportive :

Il n’y a qu’une seule catégorie celle de l’opérateur des activités physiques et sportives : titre ou diplôme homologué au moins au niveau V de l’enseignement technologique.

Pour la filière sociale :

1. Les agents sociaux 1ère classe : diplôme homologué au niveau V de l’enseignement technologique, certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico psychologique ou D.E. d’aide médico psychologique, D.E. d’auxiliaire de vie sociale, certificat de travailleuse familiale ou diplôme de Technicien de l’intervention sociale et familiale)

2. Les agents sociaux de 2ème classe : sans condition de diplôme

Pour la filière administrative :

1. Celles des adjoints administratifs territoriaux 1ere classe : diplôme de niveau V

2. Celles des adjoints administratifs 2ème classe : sans concours

Pour la filière technique :

1. Les adjoints techniques territoriaux 1ère classe : diplôme de niveau V (selon la spécialité)

2. Et les adjoints techniques territoriaux 2ème classe : sans concours

*****

Pour rappel, la réussite au concours permet de postuler dans la fonction publique territoriale, peu importe l’endroit où l’on s’est inscrit. La liste d’aptitude a une valeur nationale.

Une fois recruté le candidat est radié de la liste d’aptitude, nommé stagiaire pendant un an et suit une formation d’intégration et de professionnalisation. Ensuite, il est soit titularisé, ou voit son stage prolongé, sinon il est licencié. C’est seulement à la titularisation que la carrière de fonctionnaire commence

Il existe peu de formations et de diplômes spécifiques préparant à ce métier mais il existe néanmoins le CAP agent de prévention et de médiation qui est une première sensibilisation à ce métier.

Par ailleurs, l’AFPA a créé des certificats de compétences professionnelles (CCP) correspondant aux missions de ce métier : médiation préventive, médiation en situation de conflit, action ponctuelle de médiation sociale.

Bon à savoir : l’acquisition de notions de secourisme est indispensable, vous pouvez passer votre brevet de secourisme dans un centre de la Croix Rouge.

Contact - © Police-nationale.net

Scroll to top